• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Météo France : les prévisions pour ce mardi 23 juillet (et pour les prochains jours)

© FREDERIK GILTAY
© FREDERIK GILTAY

Le temps va devenir de plus en plus chaud. Bonne fête à Brigitte !

Par Thomas Leridez

Mardi matin


Selon Météo France, nous avons de bonnes conditions anticycloniques centrées sur l’Europe, même si les pressions baissent un peu à l’approche d’une zone perturbée sur les îles britanniques. Mais pas de conséquences sur le temps, avec un soleil qui brillera dès le lever du jour !
 
 

L'après-midi


Toujours un grand soleil au menu et un vent faible qui viendra du sud-est. Avec les fortes chaleurs attendues, il est fortement conseillé de s'hydrater et d'être particulièrement attentifs envers les personnes les plus jeunes et les plus âgées.
 
 

Températures


Ce matin, les températures vont de 13 à 17 degrés. Notamment 13 degrés à Beauvais et Paillard et 17 degrés à Lille et Lambersart.
 


Cet après-midi, elles seront en forte hausse par rapport à hier : de 28 jusqu'à 37 degrés. Notamment 28 degrés à Dunkerque et Loon Plage et 36 degrés à Compiègne et Cambronne-les-Ribécourt.
 


Les prévisions de Météo France pour les prochains jours


Les températures vont continuer de croître mercredi. On attend 27 à 31 degrés à la côte, 32 à 39 degrés dans les terres.

Côté ciel, le temps sera encore très chaud et ensoleillé, mais avec quelques nuages qui débordent par l’ouest des Hauts-de-France, en marge de la zone perturbée citée un peu plus haut.

Jeudi, on monte encore d’un cran côté températures : jusqu’à 35 degrés en bord de mer et jusqu'à 41 degrés dans les terres. Ces températures sont sous abri, donc elles peuvent être largement supérieures en plein soleil… Évitez donc de sortir si vous le pouvez aux heures les plus chaudes.

La fin de cette fournaise commencera à s’opérer vendredi, avec une dégradation qui fera baisser le thermomètre et se rapprochera des 27 degrés côté maximales.
 



 

Sur le même sujet

Les postiers de Saint-Quentin en grève

Les + Lus