Météo : pourquoi l'été devrait être chaud, voire caniculaire dans les Hauts-de-France

Les indicateurs des prévisions saisonnières estiment que les mois de juin, juillet et août seront chauds et ensoleillés. Revers de la médaille, canicule et sécheresse sont possibles dès la fin juin et les orages à surveiller en août.  
Le thermomètre va-t-il monter au-delà de 35°C comme l'été dernier
Le thermomètre va-t-il monter au-delà de 35°C comme l'été dernier © B.THERY
Le beau temps du printemps va-t-il continuer cet été ? On ne va pas vous dire ici le temps qu'il fera le 15 juin à Hirson, le 22 juillet à Dunkerque ou fin août en baie de Somme. Néanmoins, les logiciels de prévisions saisonnières permettent d'avoir une tendance de ce qu'il fera comme temps sur les quelques mois à venir. Et la réponse est assez simple : dans la globalité, il fera beau et chaud cet été. 

La carte ci-dessous présente les zones où les températures devraient être plus élevées que la moyenne saisonnière selon Agate Météo. Les Hauts-de-France sont en rouge : il y ferait 1 à 3°C de plus que d'habitude. 
 
Tendance saisonnière pour les mois de juin, juillet et août. A gauche, les températures, en rouge 3 degrés au-dessus des normales saisonnières. A droite, les pluie-orages : -60% par rapport à la normale.
Tendance saisonnière pour les mois de juin, juillet et août. A gauche, les températures, en rouge 3 degrés au-dessus des normales saisonnières. A droite, les pluie-orages : -60% par rapport à la normale. © AgateMétéo
 
© AgateMétéo

Bien sûr, plus on cible une région et plus on s'éloigne dans le temps, plus on perd en précision, mais les tendances se dessineraient suffisamment sur les logiciels des prévisionnistes. Si bien que, selon Patrick Marlière de la société AgateMétéo, on peut "dresser les grandes lignes, qui sont de plus en plus précises. Depuis deux ans, les modèles de prévision d'après l'hiver ne se trompent plus, ou beaucoup moins".
 

Juin et juillet chauds

 
Dans l'ensemble, le temps sera ensoleillé et chaud. En juin, des premiers jours de canicule (1) pourraient faire leur apparition en fin de mois. Le mois sera avec celui de juillet le plus agréable de l'été.

"Ce seront les deux plus beaux mois", estime Patrick Marlière qui rappelle que des records de températures comme l'année dernière (2), "ne sont pas à exclure". "Le mois d'août sera également chaud, sans doute au-dessus des normales saisonnières mais il faudra surveiller la tendance orageuse et les précipitations". 
 
© AgateMétéo

"Ce qui ressort de l'analyse des modèles, ce sont des conditions un peu plus anticycloniques que ce que l'on observe habituellement, avec un anticyclone des Açores un peu plus développé, notamment sur la partie sud de l'Europe, explique également à franceinfo Christian Viel, prévisionniste à Météo France. C'est une configuration favorable à des conditions chaudes et sèches."

L'an dernier, les Hauts-de-France ont été placés pendant plusieurs jours en vigilance rouge canicule. 

(1) Trois jours consécutifs supérieurs à 32° et des minimales supérieures à 20°. 
(2) Le 25 juillet 2019, il avait fait 41° à Lille et à Dunkerque

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo canicule