• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDEO. Meurtre d'Angélique Six : une reconstitution organisée à Wambrechies

A Wambrechies, ce 24 mai 2018 / © Antoine Morvan
A Wambrechies, ce 24 mai 2018 / © Antoine Morvan

La reconstitution du meurtre d’Angélique Six a commencé ce vendredi matin à 10h à Wambrechies.

Par @F3nord

Cela fait partie des actes d'instruction souvent indispensables. Reconstituer au plus près des faits un crime. Que s'est-il passé à Wambrechies le 25 avril 2018 ? Ce vendredi, la justice a organisé une reconstitution du meurtre d'Angélique Six, 13 ans. En présence de David Ramault, l'homme qui a été mis en examen pour séquestration, viol et meurtre. Il est arrivé menotté et casqué, selon des témoins.

La famille d'Angélique Six était également présente sur les lieux.
Meurtre d'Angélique Six : une reconstitution en cours à Wambrechies

"Je voulais être présente pour la famille, pour les soutenir", explique une voisine. "Quand je suis descendue ce matin et que j'ai vu la police et tout le dispositif qui était en place, on a l'impression d'être retourné un an en arrière", commente une autre habitante du quartier.
 
Reconstitution du meurtre d'Angélique Six : "On a l'impression d'être retourné un an en arrière"
Propos recueillis par Mathilde Kaczkowski et Antoine Morvan.

"(David Ramaut), c'est quelqu'un qu'on a connu, qu'on a côtoyé, quelqu'un à qui on a parlé", ajoute-t-elle. "On a toujours eu un regard sympathique sur lui : "Bonjour, comment tu vas"... on parlait de la pluie et du beau temps, et on a du mal à se dire, encore aujourd'hui, que c'est lui... on voudrait le regarder différemment maintenant qu'on sait. C'est dur pour nous. Là, on reste dans une frustration, casqué comme il est... lui, il voit que c'est nous, mais nous, à aucun moment on ne voit que c'est lui. Mais je pense surtout à la famille qui a dû voir son regard..." 
 
Le secteur situé entre la maison du suspect et le parc où pourraient avoir eu lieu les faits, dans le quartier de l'Agrippin à Wambrechies, a été bouclé par la police. Objectif : permettre de confronter au mieux le récit de David Ramault aux éléments matériels. 
 
 

Le 26 avril dernier, David Ramault avait été entendu pour la première fois par un juge d'instruction. "Il coopère toujours, il n'a pas changé sur ce point", avait indiqué Me Éric Demey, l'avocat du Wambrecitain de 45 ans, chauffeur de bus chez Transpole. Va-t-il coopérer également pour cette reconstitution judiciaire ? David Ramault, qui est suivi une fois par mois et a tenté de mettre fin à ses jours en prison, aurait décidé d'assumer les conséquences de ses actes "au moins jusqu'au tribunal", toujours selon son avocat.

 

Sur le même sujet

Chimène Badi se dévoile : "Ma voix a changé, je pense qu’il y a plus de vécu aujourd’hui."

Les + Lus