Migrants à Calais : découvrez “Strangers in the Jungle”, un reportage réalisé par des journalistes syriens

STRANGERS IN THE JUNGLE

Ils sont journalistes et syriens et ont filmé les migrants syriens de la "Jungle" de Calais en compatriotes: un documentaire diffusé dimanche sur Arte pose un regard fraternel sur ces hommes qui rêvaient d'Angleterre.

Par AFP

Tourné en avril dernier, le documentaire "Strangers in the Jungle" du couple de Syriens Sandra Alloush et Terry Haddad a été diffusé ce dimanche dans l'émission "Square" de la chaîne franco-allemande, dans une version de 26 minutes. Pour le réaliser, les deux journalistes, qui sont eux-mêmes arrivés en France au cours de l'été 2015 et y ont obtenu le statut de réfugiés, ont passé cinq jours dans la "Jungle" de Calais, à la rencontre de Syriens qui y vivaient avant le démantèlement du bidonville début novembre.

Devant leur caméra, les Syriens de la "Jungle" évoquent les épreuves subies en Syrie et sur le chemin de l'exil, les tentatives de passage en Angleterre, les
tarifs exorbitants des passeurs, les mauvaises conditions d'hygiène, mais aussi l'entraide au sein de leur communauté dans le bidonville. La frontière entre les deux journalistes et leur sujet s'atténue au fil des plans, les hommes du camp se mettant à les filmer pendant qu'ils cuisinent dans une baraque pour partager un repas syrien.

Au-delà des clichés

"Sandra et Terry rapporte de ce bidonville du nord de la France un film original, un témoignage fort et nécessaire", écrit Arte. / © Arte
"Sandra et Terry rapporte de ce bidonville du nord de la France un film original, un témoignage fort et nécessaire", écrit Arte. / © Arte
Partageant une langue, mais aussi un même mal du pays avec ces hommes déracinés, Sandra Alloush et Terry Haddad disent avoir voulu montrer qui ils sont réellement, au-delà des clichés sur les réfugiés. "Ils étaient très seuls, ils avaient besoin de parler avec quelqu'un, quelqu'un qui puisse les comprendre vraiment", a expliqué vendredi Terry Haddad au cours d'une présentation du documentaire dans les locaux d'Arte à Strasbourg.

"Si je n'étais pas arrivée en France avec mon mari, peut-être que je chercherais moi aussi à aller en Angleterre, pour rejoindre un proche, pour reconstituer ce qui pourrait ressembler le plus à une famille", a pour sa part souligné Sandra Alloush. "Strangers in the Jungle" s'inscrit dans une série de courts documentaires intitulée "De Damas à l'Alsace", dans lequel le couple de journalistes a retracé son quotidien de réfugiés. Tous les épisodes de cette série sont disponibles sur le site internet d'Arte.

Aujourd'hui installés à Strasbourg, les deux journalistes collaborent avec Arte en tant que pigistes, participant notamment au projet "Jungle News", un média mis sur pied par Arte pour informer à la fois les habitants du camp et le grand public des événements liés au démantèlement de la "Jungle".

Sur le même sujet

Les + Lus