• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Mouscron : du pesticide Roundup mis en vente (à moitié prix) dans un Carrefour, malgré l'interdiction

© MAXPPP
© MAXPPP

Le groupe Carrefour plaide "l'erreur humaine".

Par @F3nord

C'est une erreur qui passe mal. Du pesticide "Roundup" de Monstanto-Bayer, pourtant interdit à la vente en Wallonie, s'est retrouvé en vente à un prix défiant toute concurrence dans un magasin Carrefour de Mouscron (Belgique), à deux pas de la frontière française.

 

"Tous les produits ont été retirés des rayons"

L'alerte est venue d'un client, et l'enseigne a aussitôt pris des mesures en plaidant l'"erreur humaine" : "Une personne a retrouvé un stock de produits Roundup et les a mis en vente. Dès que l'erreur a été repérée, tous les produits ont été retirés des rayons" a indiqué Carrefour via un porte-parole cité par plusieurs médias belges.

"Cela ne concerne que le magasin dans lequel l'erreur a été commise. Aucun autre commerce n'est concerné" précise l'enseigne.
 

 

La vente interdite depuis 2017

Cette erreur aurait pourtant pu coûter cher au géant de la grande distribution : la vente libre de produits contenant du glyphosate – soupçonné d'augmenter les risques de cancer – est interdite en Wallonie depuis 2017.
 
La fin du Roundup en juin 2017 en Wallonie (RTBF)

Les contrevenants s'exposent à une amende pouvant aller jusqu'à un million d'euros, "si un agent constate l'infraction sur place" souligne un porte-parole du Service public de Wallonie. Dans un cas comme celui-ci, où le produit n'est déjà plus dans les rayons, "nous ne pouvons émettre qu'un procès-verbal d'information". Le parquet a alors jusqu'à 60 jours pour se saisir du dossier, et dans le cas contraire le magasin encourt une amende administrative de 100 000 euros.
 

Sur le même sujet

Grève dans l'éducation nationale

Les + Lus