Neige et verglas : conditions de circulation difficiles sur plusieurs routes des Hauts-de-France

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 HDF
Plusieurs axes routiers des Hauts-de-France sont rendus difficiles par le verglas.
Plusieurs axes routiers des Hauts-de-France sont rendus difficiles par le verglas. © France 3 Picardie

L'Oise, la Somme, le Nord et le Pas-de-Calais sont placés en vigilance orange neige et verglas jusqu'à vendredi matin. La tempête Gabriel a laissé des traces sur les routes des Hauts-de-France. Difficile de circuler ce jeudi matin dans certains secteurs.


Selon les informations de la Préfecture de la zone de défense et de sécurité Nord, il est difficile de rouler sur plusieurs axes routiers des Hauts-de-France.

C'est surtout sur la Nationale 2 que la situation est la plus compliquée : la chaussée y est particulièrement glissante ce jeudi matin. La circulation sur cette route est perturbée entre Le Plessis-Belleville et Villers-Cotterêts dans l'Oise puis de Villers-Cotterêts à Vervins dans l'Aisne. Enfin, dans le Nord, les conditions de conduite sont délicates dans le secteur de Maubeuge/Vervins à la frontière belge. 
 
A noter également des difficultés de circulation sur la N31 dans l'Aisne sur l'axe Fismes/Soissons. Même chose dans l'Oise sur la N330 dans le secteur Le Plessis-Belleville/Senlis et la N31 de Beauvais à Soissons.

Dans le Pas-de-Calais, c'est la Nationale 42 vers Saint-Omer et Lumbres qu'il est conseiller d'être prudent.
 
Si des salages sont en cours sur tous les axes routiers de la région, la circulation reste délicate en raison de résidus neigeux sur les axes secondaires. Il est conseiller d'être prudent au volant.


 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.