• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Neufchâtel-Hardelot : des terrains achetés pour une fortune deviennent inconstructibles

© France3
© France3

Plusieurs terrains, annoncés constructibles, ont été achetés très chers dans les lotissements attenants au golf de Neufchâtel-Hardelot. Aprés un recours administratif du Groupement de défense de l’environnement de l’arrondissement de Montreuil, ils sont devenus inconstructibles.

Par Isabelle Girardin

Plusieurs terrains autour du golf d’Hardelot ont été achetés plus de 300 000 euros il y a plusieurs années par différents propriétaires.

À l'époque, ils auraient pu y construire sans difficultés. Mais aujourd'hui ces terrains ont été déclarés inconstructibles aprés un recours devant le tribunal administratif.

 

Recours d'une association de défense du littoral

C’est le GDEAM , le Groupement de défense de l’environnement de l’arrondissement de Montreuil qui soulevé des incohérences dans Plan local d’urbanisme. Il considère ces parcelles, vides depuis plusieurs années, comme soumises à la loi littoral.

 
© GDEAM
© GDEAM


Un point de vue que conteste les propriétaires : "Nous avons une continuité dans l’habitation autour, des réseaux de distribution, de la voirie donc nous ne sommes pas en pleine campagne mais dans un secteur urbanisé" précise Henri Vanderperre. Lui a acheté, il y a 15 ans, deux parcelles formant 3200 m² de terrain à coté du golf. Avec l'aide de la commune, il compte s'opposer à la décision du juge du tribunal administratif.

Tous les terrains concernés sont situés dans des lotissements de standing : Genévriers, Merisiers, Hauts du Golf et Aubépines à Neufchâtel-Hardelot. Estimés entre 300 000 € et 500 000 euros, ils n’ont désormais plus de valeur !
 

La municipalité refuse cette décision

La mairie de Neufchâtel-Hardelot ne comprend pas : "Ces terrains sont constructibles car ce sont des zones creuses. On attend une réunion avec le préfet pour lui expliquer" précise Daniel Fauquet, adjoint en charge de l'Urbaisme.

 
Des terrains constructibles devenus inconstructibles à Neufchâtel-Hardelot

La commune et les 10 propriétaires désemparés s'organisent : ils comptent s'appuyer sur l’article 42 de la loi ELAN de novembre 2018 pour délivrer des permis de construire et faire reconnaître ces parcelles comme des zones constructibles. Le bras de fer risque de durer longtemps.
 

Sur le même sujet

Les plus belles images du Trail des Pyramides noires

Les + Lus