• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Nuits Secrètes : une deuxième plainte a été déposée pour agression sexuelle

L'agression sexuelle aurait eu lieu samedi soir, pendant le concert de Roméo Elvis. / © SARAH BASTIN
L'agression sexuelle aurait eu lieu samedi soir, pendant le concert de Roméo Elvis. / © SARAH BASTIN

Alors qu'une enquête est déjà en cours pour viol, une deuxième jeune femme a porté plainte pour une agression sexuelle qui aurait eu lieu samedi 27 juillet, pendant le concert de Roméo Elvis, au festival des Nuits Secrètes à Aulnoye-Aymeries.

Par Manon Pélissier

Après une plainte pour viol, c'est une plainte pour agression sexuelle qui a été déposée au commissariat d'Aulnoye-Aymeries en l'espace de quatre jours, selon une information de La Voix du Nord qu'a confirmée une source policière. Les deux faits se seraient passés pendant le festival des Nuits Secrètes, à Aulnoye-Aymeries, événement culturel qui s'est déroulé du 26 au 28 juillet.
 

2 plaintes pour violences sexuelles déposées en 4 jours


Samedi 27 juillet, vers 23h30, le concert du rappeur belge le plus en vogue, Roméo Elvis, bat son plein. Le déchaînement du public entraîne des mouvements de foule. Dans les premiers rangs, une jeune femme perd alors ses amis. L'agression sexuelle se serait passée à ce moment-là.

La jeune fille hurle et, rapidement, deux personnes l'aident et l'emmenent directement vers des policiers. Selon les informations de La Voix du Nord, la victime n'est pas sûre de la personne qui l'a agressée et hésite entre deux qui se trouvaient derrière elle. Plus de 15 000 personnes étaient présentes samedi soir.
 

Pour l'instant, l'enquête est en cours et le coupable n'a pas été identifié. Samedi 27 juillet, c'est une autre jeune femme qui portait plainte, cette fois pour viol. Le crime aurait eu lieu la veille, le vendredi, sur le site de l'Eden. L'enquête se poursuit également.
 

L'organisation du festival réagit


"Aucun organisateur ne peut garantir une sécurité absolue des festivaliers et empêcher directement des comportements à risques concernant le harcèlement, les violences sexistes et sexuelles", peut-on lire sur le site du festival. 

"Cependant, l'organisation du festival estime qu'il est de son devoir de prévenir des risques, d'échanger avec les jeunes pendant l'événement et d'assurer une prise en charge adaptée si nécessaire", en précisant que le planning familial y tient un stand.

54 000 personnes ont participé à la 18e édition de ce festival, un record. 
 

Sur le même sujet

Pourquoi Terdeghem est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus