Cet article date de plus de 3 ans

Opération délicate pour descendre la plus grosse cloche du beffroi de Bergues

Le bourdon doit être descendu du beffroi de Bergues. Une dépose rendue indispensable pour permettre les travaux d'urgence de consolidation du campanile, fragilisé par les mouvements de la plus grosse cloche du carillon. Mais les une tonne et demi de l'objet ne facilitent pas la manœuvre.
Les 1,5 tonne du bourdon ne facilitent pas la manœuvre.
Les 1,5 tonne du bourdon ne facilitent pas la manœuvre. © Juliette Dubois / France 3 Nord Pas-de-Calais
C'est un voyage délicat qui s'amorce pour la plus grosse cloche du beffroi de Bergues. Autour d'elle, des ouvriers spécialisés s'affairent pour descendre celle qui chante dans le ciel de la ville depuis 56 ans.

"C'est quand même délicat, parce qu'elle fait quand même 1,5 tonne. Donc ce n'est pas un petit bébé", détaille Conrad Giniaux, salarié de Paschale Entreprise.

Opération délicate pour descendre le bourdon du beffroi de Bergues ©France 3 Nord Pas-de-Calais

C'est Jacques Martel, le carillonneur, qui a donné l'alerte il y a un mois et demi. Après avoir joué, il a réalisé que la charpente avait bougé.

"J'ai été voir la grosse cloche parce que je trouvais qu'elle avait un son bizarre", précise-t-il. "Quand j'ai vu que la grosse cloche bougeait de plusieurs centimètres sous les coups de l'électro-aimant, j'ai appelé au secours parce que c'était trop grave".

Un nouveau carillon bientôt en place

La mairie a donc agi vite : fermeture au public et désormais dépose des cloches pour entamer neuf mois de travaux.

"Aujourd'hui c'est surtout pour sécuriser la charpente et le haut du campanile", explique Jacques Garon-Cottin, adjoint au maire en charge des travaux. "En janvier, on attaque vraiment la grosse partie. C'est-à-dire une réfection complète de la charpente avec vérification du bulbe et de la girouette. Et aussi, refaire un nouveau carillon plus attractif pour les touristes et plus fonctionnel pour le carillonneur."

Le beffroi de Bergues et son carillon attire des milliers de visiteurs tous les ans. L'année prochaine, la ville fêtera le dixième anniversaire du film "Bienvenue chez les Ch'tis" qui a fait connaître l'édifice.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture