Braderie de Lille : non, un homme n'a pas été arrêté avec 3 kg d'explosifs en prévision d'un attentat

© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

La police du Nord alerte sur une fake news qui circule depuis quelques heures.

Par Q.V

Rumeur malveillante ou simple quiproquo ? Une petite rumeur s'est répandue ce vendredi 30 août, à l'ouverture de la Braderie de Lille, concernant l'arrestation d'un homme avec 3 kg d'explosifs, qui aurait prévu de commettre un attentat.

 

De l'ecstasy à l'explosif


La police du Nord s'est empressée de démentir la fausse information, dans un tweet également relayée par la préfecture. "Non, aucun homme n'a été interpellé par la BAC avec 3 kg d'explosifs à Lille" est-il indiqué.
 

En-dessous, on peut voir la capture d'un message – garni de fautes – selon lequel "le mari de ma collègue travaille à la BAC de Lille", où "ils viennent d'arrêter un homme avec 3 kg d'explosifs. La BAC a de fortes suspicions qu'il y ait un attentat qui se prépare pour la braderie". 

Selon une source policière, un homme a en revanche bel et bien été arrêté ce matin avec 3 kg... d'ecstasy. Les sonorités des deux mots n'étant pas très éloignées, la rumeur pourrait donc partie d'un simple malentendu. L'individu en question a été placé en garde à vue.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le directeur de l'ONF Picardie répond aux accusations d'abattage abusif

Les + Lus