Coronavirus : comment la MEL réorganise son offre de transports pour respecter les règles sanitaires au déconfinement

Le 11 mai, les gestes barrières vont rendre impossible la reprise du trafic habituel. La Métropole Européenne de Lille adapte son offre pour permettre à ses habitants de se déplacer en prenant le moins de risques possible. 

L'offre d'Ilévia passera de 30% à 70% dans les prochaines semaines.
L'offre d'Ilévia passera de 30% à 70% dans les prochaines semaines. © F. GILTAY
À quoi vont ressembler nos déplacements après le 11 mai ? Pour les transports en commun, beaucoup de questions se posent : comment faire respecter la distanciation ? Faudra-t-il filtrer les gens à l'entrée des rames ? Comment obliger les usagers à porter des masques ?
 
Déconfinement : transports en commun, vélo... comment se déplacera-t-on dans la métropole lilloise ?


Ces questions inquiètent les professionnels concernés. "On ne peut pas demander à un conducteur de bus de faire appliquer la législation (...) ils sont là pour conduire les gens en toute sécurité", fait remarquer Anthony Kowalczuk, de la CFDT Transpole/Ilévia.
 

Le réseau Illévia passera progressivement de 30 à 70% de son offre. Dans le même temps, la MEL réfléchit à des solutions alternatives pour éviter les transports en communs et les voitures. Jacques Richir, adjoint à la voirie et aux déplacements à la mairie de Lille, incite par exemple les conducteurs individuels à "venir à pieds si vous êtes dans les communes juste périphériques, ou en vélo". Le but est d'éviter que les 100 000 véhicules qui viennent à Lille chaque jour habituellement continuent d'entrer dans la ville comme avant. 
 

La vie des cyclistes facilitée



Pour permettre aux habitants de venir à vélo, des pistes seront mises en place pour faciliter les franchissements à l'entrée dans la ville. Des voies cyclables sécurisées et élargies, comme sur le boulevard Victor-Hugo, seront aménagées.
 
Pour les piétons, de nombreuses rues du centre-ville pourraient être pietionnisées pendant le week-end dans les semaines à venir. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société transports en commun économie transports transports urbains
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter