Une collecte de fonds lancée pour sauver l'église de Bambecque du délabrement

Une collecte de fonds a été lancée pour rénover l'église de Bambecque (Pas-de-Calais). / © Google Maps
Une collecte de fonds a été lancée pour rénover l'église de Bambecque (Pas-de-Calais). / © Google Maps

L'église de Bambecque, inscrite au titre des Monuments Historiques, est victime des ravages du temps. Une collecte de fonds a été lancée en lie avec la Fondation du patrimoine pour la restaurer.

Par @F3Nord

Le maire de Bambecque en appelle "au bon coeur" de ses administrés. L'église Saint-Omer, trônant au milieu du village du Pas-de-Calais, n'a de cesse de se délabrer. Alors l'édile a passé une convention de partenariat avec la Fondation du patrimoine vendredi 29 novembre pour lancer un appel au financement participatif, repéré par nos confrères de La Voix du Nord.

En quatre jours, 200 euros ont été récoltés sur les 10 000 escomptés, soit 2% du montant final. L'équipe municipale compte sur "la mobilisation" des habitants pour remettre l'édifice du XVIe siècle en état. Les travaux doivent commencer au printemps prochain dans cette église inscrite au titre des Monuments Historiques. Et le programme s'annonce chargé.

 

Lourds travaux


Les couvertures sont fortement altérées, nécessitant le remplacement de toute la toiture, certaines pièces de charpentes, fragilisées, ne jouent plus leur rôle et plusieurs versants de couverture forment des vagues. Sans compter les gouttières des nefs qui sont à refaire, ainsi que les chéneaux en zinc et les solins qui ne permettent plus d'assurer une bonne étanchéité entre les toitures et les maçonneries. Le montant total des travaux s'élève à 550 000 euros.
 

"Nous avons réalisé les premiers diagnostics il y a quatre ou cinq ans mais nous n'avions pas les subventions nécessaires pour commencer les travaux, indique-t-on à la mairie de Bambecque. Maintenant, nous avons réussi à en obtenir de la part de l'Etat, du département et de la région donc nous espérons aller plus loin dans le dossier."

Malgré les subventions accordées, le reste à charge des travaux, représentant plus de 100 000 euros, reste trop élevé pour la commune. La mairie propose donc à chacun de ses administrés de participer à la rénovation "à la hauteur de ses moyens", rappelant que ces dons sont déductibles d'impôt.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus