Dix mois de prison pour un ex-footballeur belge qui a tenté de passer dix migrants

Un ancien footballeur belge avait été interpellé le 21 juillet par la PAF à Loon-Plage avec dix migrants à bord de sa camionnette. Il vient d'être condamné par le tribunal de Dunkerque à dix mois de prison.

La police aux frontières a intercepté l'ancien footballeur belge à Loon-Plage avec dix migrants à bord de sa camionnette.
La police aux frontières a intercepté l'ancien footballeur belge à Loon-Plage avec dix migrants à bord de sa camionnette. © MaxPPP
Un ancien footballeur professionnel belge a été condamné à dix mois de prison par le tribunal de Dunkerque (Nord) pour avoir tenté de faire passer en Angleterre dix migrants dans une camionnette, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

"M. Lokembo-Lokaso a été condamné à dix mois de prison ferme, avec maintien en détention, ainsi que trois ans d'interdiction d'entrer sur le territoire français", a indiqué le procureur de Dunkerque Eric Fouard, confirmant une information de La Voix du Nord.

Le 21 juillet, au terminal de Loon-plage (Nord), près de Dunkerque, d'où partent les ferries pour Douvres, les policiers de la PAF inspectent une camionnette vers 1h du matin. Ils y découvrent dix migrants, dont quatre enfants, de nationalité afghane.

 

Lors de son procès lundi, Fabrice Lokembo-Lokaso, né en République démocratique du Congo (RDC) et de nationalité belge, 33 ans, un enfant, a dit avoir endossé le rôle de passeur pour éponger des dettes, selon le parquet.

1 000 euros par migrant

Il avait fait monter les migrants à un parking près d'un hôtel de Calais, ville portuaire où est située la "Jungle", un camp habité par environ 4 500 clandestins selon les autorités et 7 000 selon les associations dans l'espoir de rejoindre l'Angleterre.

A la barre, "il a dit qu'il toucherait 1 000 euros par migrant. Ce n'est pas la première fois que l'on a ce type de tentative de passage entrepris par un particulier, mais dix migrants transportés, c'est beaucoup" par rapport aux précédents cas jugés par le tribunal correctionnel, a dit M. Fouard.

Déjà connu des services de police en Belgique notamment pour une affaire de stupéfiants, l'ancien footballeur, passé par Charleroi (1re division belge), Israël et Chypre, a présenté ses excuses lors de son audience au tribunal, affirmant que c'était la première fois qu'il tentait de faire passer des migrants.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration belgique international