Dunkerque : aux journées d'été d'EELV, la crainte d'une disparition

Aux journées d'été d'EELV, à Dunkerque. / © MAXPPP
Aux journées d'été d'EELV, à Dunkerque. / © MAXPPP

Les journées d'été d'Europe Ecologie Les Verts, organisées à Dunkerque, sont l'occasion de dresser un état des lieux du parti, mal en point après la dernière élection présidentielle. 

Par Jeanne Blanquart avec Jean-Louis Manand

L'arrivée de la "Ch'ti Bike" ce midi à Armentières. C'est tout à fait l'endroit où l'on trouve des familles adeptes des sorties-nature, soucieuses de leur environnement, conscientes des grands défis climatiques et énergétiques mondiaux. Et pourtant, cette fibre "écolo" ne fait pas des écologistes. "C'est vrai qu'on n'est pas engagés politiquement auprès d'EELV parce que pour moi l'écologie n'est pas une question de parti politique", explique un participant. "Ca doit être la préoccupation de tous, de l'extrême-droite à l'extrême-gauche : de toutes façons on n'a pas le choix."

Dunkerque : aux journées d'été d'EELV, la crainte d'une disparition
>> Un reportage de Jean-Louis Manand, Dominique Dumont et Marie-Elisabeth Masson. 

Au coeur des préoccupations, mais pas dans le coeur des électeurs. EELV comptait 15 000 adhérents en 2011, dix fois moins en 2017.


L'erreur de la Présidentielle ? 


C'est un parti qui use. Marie-Chistine Blandin, première écologiste à diriger une région et à entrer au Sénat claque la porte en 2014. A l'élection présidentielle, qui comprend qu'EELV organise une Primaire pour se choisir un candidat, Yannick Jadot, pour au final renoncer à se présenter ? En tout cas, pas Dominique Plancke, un "historique" du parti. 

"A partir du moment où quelqu'un était candidat il fallait aller jusqu'au bout", Dominique Plancke (EELV), ancien Conseiller Régional. "C'est incompréhensible. On l'a vu après pendant les Législatives les gens nous disaient "Ah, vous existez encore ?". Ca restera un épisode douloureux et je comprends que c'ait été difficile à comprendre."

Un autre "historique", Jean-François Caron, a cette formule : "On a les maladresses des autres partis, mais nous en plus, on donne des leçons..."


Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Sorj Chalandon et son passe druze

Près de chez vous

Les + Lus