• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Dunkerque : pourquoi des boîtes flashy sur la place Jean Bart ?

Depuis janvier 2019, des boîtes flashy sont installées sur la place Jean Bart à Dunkerque. / © France 3 Côte d'Opale
Depuis janvier 2019, des boîtes flashy sont installées sur la place Jean Bart à Dunkerque. / © France 3 Côte d'Opale

A Dunkerque, un nouveau dispositif permet aux jeunes créateurs d'entreprises de tester leur concept en taille réelle.

Par Valérie Dermersedian

Depuis fin janvier, deux drôles de vaisseaux aux couleurs flashy ont atterri sur la place Jean Bart à Dunkerque. Ce sont des boîtes créatives installées par la commune pour favoriser l'entrepreunariat. Dans chacune de ces boîtes, deux jeunes créateurs d'entreprise peuvent tester grandeur nature leurs produits avec de vrais clients. Des sortes de vitrines éphémères louées par la ville pour un week-end, une semaine, un mois.
 


 

Loyers accessibles


"C'est moins cher que prendre un bail ", explique Bernard Montet, l'adjoint au commerce de la ville de Dunkerque. "Pour une boîte complète, le coût varie de 65 euros pour un week-end à 200 euros pour un mois. L'intéret est aussi d'occuper l'espace marchand pour animer l'espace commercial dunkerquois."


Une belle visibilité


La formule a convaincu Aurélie et Pascal qui se partagent la même boîte pour  trois semaines. La première crée depuis novembre des objets et cartes en l'honneur du dunkerquois, le second conçoit des créations végétales. Pour Aurélie, "c'est une belle visibililité. Ça me permet de toucher une clientèle que je n'aurais pas eue sur mon site internet.".

Pascal , lui, apprécie ce contact direct avec ses clients. : "Ça me permet aussi de voir quels produits sont plus attrayants."A terme, ces jeunes créateurs souhaiteraient avoir leur propre boutique pour s'installer.
 
Dunkerque : comment aider la création de jeunes entreprises ?
Reportage de Valérie Dermersedian, Pascal Mahieu et Franck Defrance.


Un outil de promotion culturelle


Ces boîtes servent également à promouvoir la culture dunkerquoise. Pendant un mois, l'école municipale d'arts plastiques présente les oeuvres de ces élèves, une manière de faire connaitre ses activités.

Ces boîtes éphémères s'éclipseront le 23 février, le temps du carnaval, pour réapparaître courant mars.


 

Sur le même sujet

Mon corps, j'en fais vraiment ce que je veux ?

Les + Lus