Dunkerquois : les derniers clients encore privés d'électricité s'impatientent

Publié le Mis à jour le
Écrit par M. F. avec Justine Sagot
Des magasins sont contraints à la fermeture.
Des magasins sont contraints à la fermeture. © Bruno Espalieu / France 3 Nord Pas-de-Calais

Certains habitants et entreprises étaient toujours privés d'électricité ce mercredi matin, près de 48 heures après le passage de la tempête Ana. Nous sommes allés dans le Dunkerquois, à Wormhout, où les clients attendent avec impatience le retour à la normale.

Depuis presque 48 heures, Olivier Rohart, boucher à Wormhout (Nord) subit la coupure d'électricité causée par le passage de la tempête Ana.

Il n'est pas le seul à être dans cette situation. 1 300 foyers étaient encore privés de courant à 15h ce mercredi.

Dunkerquois : les derniers clients encore privés d'électricité s'impatientent ©France 3 Nord Pas-de-Calais

La chaîne du froid n'est plus assurée dans sa boucherie. Il va devoir jeter tout son stock de viande. "Concrètement, on va jeter deux tonnes et demi, peut-être même trois tonnes de matière de viande", détaille-t-il. 

"Je pense que ça doit représenter entre 25 000 et 30 000 euros de matières premières". Un manque à gagner important et une chaîne de production à l'arrêt complet.


"On ne peut pas honorer nos commandes. En hiver, on honore à peu près entre 25 et 30 magasins par jour. Et aujourd'hui, on ne peut pas répondre à la demande."

230 personnes sans électricité

À Wormhout, 230 personnes restent sans électricité. Les habitants ont passé leur deuxième nuit dans le noir et les produits frais viennent à manquer.

"C'est au moins dix jours de yaourt et de produits de première nécessité", détaille une maman devant son frigo éteint. "Et puis, comme on ne peut pas faire à manger, on ne peut plus les utiliser non plus."

Enedis s'active pour remettre en marche le courant partout dans la région d'ici ce mercredi soir.



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.