Cet article date de plus de 4 ans

Grande-Synthe : la mairie finance des projets proposés par les citoyens

C’est une forme de démocratie participative. Des communes proposent à leurs habitants de concevoir des projets citoyens et de voter. Un budget est prévu pour.
© Maxppp
Ce matin-là, une quinzaine d’habitants débriefe autour du budget participatif mis en place par la commune. Ils habitent le quartier des Deux-Synthe, et voudraient aménager un espace de convivialité au cœur de leur quartier. Une idée qui pourrait bien voir le jour puisque le projet a été retenu lors du vote des habitants en septembre dernier. «On essaye de faire revivre le quartier autrement, en faisant des activités, en réunissant tout le monde», explique l’une des habitantes.

On s’inspire des habitants

De l’espace bien être aux équipements sportifs, au total, 12 projets citoyens ont retenu l’attention pour un coût global de 320 000 euros. A l’origine de cette initiative, la commune de Grande-Synthe. «J’ai eu un plaisir fou à aller écouter les présentations de projets, parce qu’il y a des idées extraordinaires des habitants, des choses auxquelles les élus ou les services n’avaient pas du tout pensé. On s’inspire des habitants», confie Damien Carême le maire de Grande-Synthe.

durée de la vidéo: 01 min 31
Les habitants choisissent ce qu'ils veulent pour leur commune


Même volonté à Marck-en-Calaisis, où le maire a lui aussi décidé de proposer aux habitants de s’impliquer dans des projets collectifs. «C’est une partie de leurs impôts qui leur revient, il était donc nécessaire qu’ils puissent également apporter leur petite pierre à l’édifice en proposant des projets mais également en votant pour les projets qu’ils estimaient les plus nécessaires à la vie de la communauté».

A Marck-en-Calaisis, c’est entre autre l’aménagement paysager du lac municipal qui a été retenu parmi les projets dont le principal critère de sélection reste l’intérêt général.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
dialogue citoyen