Le saviez-vous ? A Dunkerque, pour l'Epiphanie, c'est galette fourrée à la crème et aromatisée au rhum

C'est une tradition gourmande à laquelle on ne peut échapper... Début janvier, c'est la galette des rois. Mais dans le Dunkerquois, cette traditionnelle galette n'est pas à base de pâte feuilletée. Depuis des générations, c'est une galette "beurrée", fourrée à la crème et aromatisée au rhum !

La galette beurrée que l'on ne trouve dans le Dunkerquois
La galette beurrée que l'on ne trouve dans le Dunkerquois © I.Girardin
Vous n'y échapperez pas, c'est la saison de la galette des rois. Généralement, à base de pâte feuilletée, garnie de frangipane ou de compote de pommes, cette recette de galette n'est pas forcement la même dans toutes les régions de France.
 

Brioche en galette à la crème mousseline


Si dans le sud de la France, on préfére souvent la couronne des rois, une brioche en forme de couronne agrémentée de fruits confits. Dans notre région des Hauts-de-France, on trouve une traditionnelle galette beurrée. A mi-chemin entre la tropézienne et le nid d'abeille, cette galette des rois beurrée est une spécialité dunkerquoise.
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Aline (@alinelamarmotte) le


Proposée dans les patisseries du Dunkerquois pour la fête de l'Epiphanie, elle se présente comme une brioche, dorée au four rapidement à 280 degrés, légèrement bombée et fourrée à la créme au beurre !

Une garniture moitié créme patissière moitié crème fouettée avec un petit plus  : "Des oeufs du sucre du lait et du beurre composent essentiellement notre crème des galettes. Pour les proportions, c'est 50% de crème patissiére et 50 % de crème au beurre que l'on va fouetter longuement pour la rendre trés légére comme une mousseline et on ajoute un peu de rhum. C'est ça qui fera le goût inimitable de notre galette beurrée" explique Julien Maes.
 


Des commandes pour la France entière


Cet artisan, pâtissier de père en fils, a repris avec son frère Guillaume, le commerce de son père à Malo-les-Bains, à côté de Dunkerque. La boulangerie l'Epi Doré propose depuis toujours des galettes beurrées.

 
Traditionnelle galette des rois beurrée du Dunkerquois


Une recette inimitable, dosée sur mesure, dont le succés ne faiblit pas précise Julien Maes : "Ici, nous proposons 30% de galettes feuilletées à la frangipane et 70% de galettes beurrées avec féve, seulement du 31 décembre au 31 janvier. Chaque jour, nous vendons plus de 300 galettes beurrées et le dimanche de l'Epiphanie, c'est plus de 500 personnes qui attendent pour obtenir leur galette. Nous avons énormément de commandes. Souvent des Dunkerquois expatriés dans d'autres régions de France, nous en demandent, d'autres font des allers-retours avec plusieurs galettes vers Lille ou Amiens pour fournir leurs amis...."
 
La galette beurrée toute fraîche sortie de la Boulangerie Maes à Malo-les-Bains
La galette beurrée toute fraîche sortie de la Boulangerie Maes à Malo-les-Bains © I.Girardin

La recette est simple, efficace et inchangée depuis des années, explique Julien Maes : "Nous avons essayé de la renouveler  avec du spéculoos ou des fruits confits mais c'est la recette traditionnelle qui a plus de succés. Cette année, pour la fève on propose des petites voitures vintages. Mais c'est avant tout pour partager une tradition familiale culinaire que les clients achétent chez nous. Elle a le goût de leur enfance..."

 
Voir cette publication sur Instagram

J’aime la galette, savez-vous comment? Quand elle est bien faite avec du beurre dedans 🎵 #galettedesrois #galettebeurree #galettebeurreedunkerquoise #specialitedunkerquoise #homemade #instafood #ilvafalloirquejarretesinononvaexploser 😅

Une publication partagée par Sam Lapépite (@nanasam1984) le



Terriblement gourmands, les Dunkerquois en commandent, toute l'année, sans fève, pour célébrer leurs événements familiaux traditionnels. 



 
"Epiphanie" kesako ?
Du latin chrétien Epiphania qui signifie "apparition", l'Epiphanie est à l'origine une fête de la Lumière.
Le 22 décembre, marque le solstice d'hiver, la plus longue nuit de l'année et annonce le rallongement des jours. Les festivités de Noël marquent la renaissance de la Lumière et sa célébration se prolonge12 jours et 12 nuits plus tard. 12, un chiffre hautement symbolique : 12 mois, 12 dieux olympiens, 12 tribus d'Israël, 12 apôtres, ...
Le cycle prend fin le 6 janvier. C'est à ce moment que les jours commencent à s'allonger de façon sensible. On célèbre alors l'Épiphanie, la manifestation de la Lumière et par sa forme ronde et sa couleur dorée, la galette symbolise le soleil. 
Depuis le 19éme siècle on l'appelle aussi le "jour des rois" en référence à la venue et à l'Adoration des rois mages.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tradition culture religion société gastronomie côte d'opale
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter