• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDÉO. Dunkerque : “On n'est pas des surhommes”, selon la sauveteuse en mer Anne Thorel

Anne Thorel (au centre) a été la première femme du Nord Pas-de-Calais à s'engager dans le sauvetage en mer. / © France 3
Anne Thorel (au centre) a été la première femme du Nord Pas-de-Calais à s'engager dans le sauvetage en mer. / © France 3

Anne Thorel, 39 ans, était la première sauveteuse en mer dans le Nord Pas-de-Calais, lorsqu'elle s'est engagée à la SNSM de Dunkerque il y a trois ans.

Par TM / LH / FB

Croix-Rouge, Pompiers, Restos du Coeur... Lorsqu'elle a décidé de s'engager dans une cause au service des autres il y a trois ans, Anne Thorel a hésité et a finalement choisi le sauvetage en mer.

Cette Dunkerquoise de 39 ans est depuis bénévole à la SNSM, et n'hésite pas à tout laisser en plan pour partir en intervention. "Il y a toujours de l'aléatoire, donc on ne peut pas vraiment s'organiser... On peut être à un repas de famille un dimanche, et laisser tout le monde pour partir. On a signé, donc on le fait !", affirme cette mère de deux enfants.
 
Dunkerque : "On n'est pas des surhommes", selon la sauveteuse en mer Anne Thorel
Reportage : L. Haffaf / F. Bellouti / B. Deleporte


"Ça peut nous arriver"


Secrétaire comptable à la ville, Anne Thorel s'est recueillie, jeudi 13 juin, avec tous les autres bénévoles de la SNSM Dunkerque, pour l'hommage national rendu aux trois sauveteurs qui ont péri en opération le 7 juin aux Sables d'Olonne : "Il faut rester vigilant, parce que ça peut nous arriver. On n'est pas des surhommes, même si on ne se le dit pas ! Mais ça peut nous arriver, c'est un peu choquant".

Anne Thorel est sortie l'an dernier une quarantaine de fois en mer pour des opérations de secours.

 

Sur le même sujet

Effondrement chaussée centre-ville d'Amiens

Les + Lus