VIDÉO. Wormhout : un prêtre condamné à 12 mois de prison dont 6 avec sursis, pour attouchements sexuels

Les faits se sont produits en avril dernier. L'homme d'église avait aussitôt été suspendu par le diocèse.

Par Q.V avec Myriam Schelcher

L'ancien prêtre de la paroisse de Wormhout a été condamné pour attouchements sexuels à douze mois de prison, dont six mois de prison avec sursis, ce lundi 7 octobre par le tribunal correctionnel de Dunkerque (Nord).
 

Raymond Mbélé, prêtre depuis 2015 à la paroisse de Wormhout, avait été nommé comme protecteur de la victime par ses parents. La jeune femme de 18 ans, vulnérable, en rupture familiale et souffrant d'un conjoint violent, avait trouvé refuge chez l'homme d'église. De ce fait, les juges ont retenu la "surprise" comme circonstance agravante.
 
Wormhout : un prêtre condamné à 12 mois de prison dont 6 avec sursis, pour attouchements sexuels
Reportage de Myriam Schelcher et Flavien Bellouti
 

Suspendu peu après les faits


Elle avait dormi plusieurs fois chez lui, dans son lit, et ce dernier avait commis des attouchements sur cette dernière, fin avril. Lui assurait en revanche que ces gestes étaient consentis.

Son avocate, Blandine Lejeune, avait plaidé la relaxe. "Il reconnaît la matérialité des faits, c'est-à-dire un rapprochement sexuel, mais il  conteste le fait que ça a été fait par contrainte, violence, menace ou surprise" souligne-t-elle.

La défense ne "voit pas ce qu'il y a de surprenant, pour un homme, dès lors qu'une jeune femme a dormi dans son lit pendant à plusieurs reprises, qu'il ait un geste, et que dès qu'elle dit : 'Arrête', il arrête." Elle regrette qu'"aujourd'hui ça reste, aux yeux du tribunal, une agression sexuelle."

Le procureur avait requis 18 mois de prison, dont 9 ferme. Raymond Mbélé avait été suspendu par le diocèse peu de temps après le dépôt de plainte. Il a désormais dix jours pour faire appel.
 

Sur le même sujet

Dimanche en politique en Picardie : Policiers, sapeurs-pompiers et élus agressés : halte au feu ?

Les + Lus