• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

“Envoyé Spécial” : deux médecins de Tourcoing et Dunkerque témoignent d'agressions verbales et physiques de patients

Bertrand Legrand à Tourcoing et Claire Maire à Dunkerque témoignent de la violence verbale et physique de certains patients. / © Bagumi / France 2
Bertrand Legrand à Tourcoing et Claire Maire à Dunkerque témoignent de la violence verbale et physique de certains patients. / © Bagumi / France 2

L'émission Envoyé Spécial, sur France 2, consacre ce jeudi soir un reportage aux médecins qui subissent, dans leur cabinet, des vols, des dégradations, des injures, des menaces, mais aussi des agressions physiques. Deux généralistes du Nord témoignent à Tourcoing et Dunkerque.

Par YF

Bertrand Legrand est médecin généraliste à Tourcoing. Il exerce depuis 15 ans, avec son épouse, à la Maison médicale de la Bourgogne, l'un des quartiers les plus défavorisés de la ville. Les journalistes d'Envoyé Spécial, venus filmer son quotidien difficile, remarquent tout de suite un détail à son cabinet : les vitres sont blindées. Et il y a une grosse éraflure sur l'une d'entre elles car quelqu'un a balancé un parpaing depuis l'extérieur. "Si je ne l'avais pas fait, la vitre aurait explosé dans mon dos et je me serais reçu le parpaing", témoigne ce patricien au style direct, qui tutoie toujours ses patients. "On imagine que quelqu'un n'avait pas dû avoir ce qu'il fallait, comme il fallait, je ne sais pas...".

Menaces de mort, violences verbales, altercations... le médecin a même une fois dû appeler la police face au comportement très agressif d'un patient. Avec son épouse, ils ont déjà déposé six mains courants au commissariat, dont une après que leur voiture fut recouverte d'excréments.

C'est souvent le temps d'attente qui déclenche les tensions. Les Legrand ont dû revoir leur organisation en conséquence : à la rentrée, ils ont arrêté de recevoir sans rendez-vous, ils ont limité les consultations à cinq par heure par médecin et un ticket doit être pris dès l'entrée au cabinet. "On a une baisse de la violence qui est tout à fait palpable", estime Bertrand Legrand.
 
"Envoyé Spécial" : Bertrand Legrand, médecin à Tourcoing, raconte son quotidien difficile
Extrait de "Docteur Courage", reportage de Robin Braquet, Mathias Garnier, Sara Bracq, Gianni Collot pour Envoyé Spécial (France 2).

Pendant le tournage, les journalistes sont pourtant témoins d'une altercation avec un patient qui en accusait un autre de l'avoir doublé. Le ton est vite monté. Mais le Dr Legrand n'a pas cédé. "Moi et ma femme, on en a ras-le-bol des trucs comme ça", lance-t-il à ce patient énervé en salle d'examen. "C'est insupportable, je fais ce que je peux. Si vous foutez un bordel monstre dans ma salle d'attente, moi c'est simple, je me barre et c'est fini. D'accord ?".  

Le quartier de la Bourgogne a perdu cinq généralistes en 15 ans. Bertrand Legrand et son épouse sont les deux derniers pour 8 000 habitants. Le médecin reste attaché à ce quartier où travaillait déjà son grand-père, pharmacien, puis son père.


Coup de poing d'un patient 


Le Docteur Claire Marie est elle aussi généraliste, mais sur Dunkerque. Le 29 décembre 2017, alors qu'elle effectuait un remplacement dans un cabinet du centre-ville, un patient, contrarié de ne pas avoir affaire à son médecin traitant, lui a asséné un violent coup de poing à la mâchoire. Elle a décidé de le poursuivre en justice. Une démarche rare. "Je ne voulais pas que ça reste sans suite, pour moi, ça aurait été comme banaliser cet acte", explique-t-elle, encore sous le choc de cette agression.
 
"Envoyé Spécial" : Claire Marie, médecin à Dunkerque, témoigne de son agression
Extrait de "Docteur Courage", reportage de Robin Braquet, Mathias Garnier, Sara Bracq, Gianni Collot pour Envoyé Spécial (France 2).

Elle raconte cet événement traumatisant. "Je l'ai salué, (le patient) ne m'a pas regardé, ne m'a pas répondu. Et là je l'ai vu, en s'asseyant, jeter sa Carte Vitale sur le bureau. Je le salue une deuxième fois en lui demandant ce qui l'amenait. Il a attendu que je m'assieds pour me dire que je posais des questions stupides. Et puis il continue en me disant : "de toute façon, je ne vous aime pas et arrêtez d'être plus bête que vous ne l'êtes". Là-dessus, j'ai repris sa carte vitale et je lui ai rendue. Je lui ai dit : "Ecoutez, je ne suis pas là pour me faire insulter, donc on arrête là". Et c'est en ouvrant la porte, en lui tenant la porte, qu'à son passage, il me met un coup de poing".

Les journalistes d'Envoyé Spécial ont accompagné Claire Marie pendant le procès de son agresseur. Leur reportage, intitulé "Docteur Courage" est diffusé ce jeudi soir dans Envoyé Spécial sur France 2 à partir de 21h. Vous pouvez le (re)visionner en intégralité ci-dessous
 
"Docteur Courage" - Envoyé Spécial (France 2)
Emission du 10 janvier 2019

 

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus