• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Escaudoeuvres : couvre-feu pour les mineurs

Patrice Ego, maire d'Escaudoeuvres, a instauré un couvre-feu dans sa ville

Patrice Ego, le maire de la ville, a pris cet arrêté après une multiplication d'incidents impliquant un petit groupe de jeunes. 

Par France 3 NPDC

A Escaudoeuvres, il a 3400 habitants… dont certains sont privés de sortie. La mairie a décidé de prendre deux arrêtés. Le premier interdit aux mineurs de circuler et de se regroupe entre 22h et 6h du matin sans être accompagnés d’un membre de leur famille. Le deuxième prohibe la consommation d’alcool de 21h à 6h dans tous les espaces publics : écoles, places, terrains de sports, espaces verts… 

"Je ne pense pas que ce soit exagéré" justifie Patrice Ego, le maire de la ville. Ces mesures, qui restreignent les libertés des adolescents de la ville, font suite à des incivilités provoquées par un très petit groupe de jeunes gens, qui auraient dégradé des équipements et intimidé les passants. "A partir de là, il faut prendre des mesures." conclut l'ancien professeur. 
Signé du maire, l'arrêté a le soutien de plusieurs riverains / © FRANCE3 NPDC
Signé du maire, l'arrêté a le soutien de plusieurs riverains / © FRANCE3 NPDC

Des précédents

Ce n’est pas la première fois, dans la région, que des mesures restrictives de ce genre sont envisagées. Il y a d'abord eu Lapugnoy (62), en 2001, sur décision du maire Alain Delannoy. La Madeleine (59) avait ensuite pris un arrêté similaire en 2010, après une hausse d’incidents dans le quartier de Berkem, qui avait aboutie à une pétition des résidents. Enfin, en 2014, à Hermies (62), le maire Jacques Capelle avait pris la même décision.

Dans certaines villes, des propositions similaires ont été formulées, sans toutefois aboutir. Cela a été le cas en 2011, à Tourcoing. Gérald Darmanin et Didier Droart, qui font alors partie l’opposition, demandent d'instaurer "un couvre-feu pour les enfants mineurs, comme l'a fait la ville de la Madeleine", suite à une série d’incendies. « Cette démarche placera les parents devant leurs responsabilités." exposent leurs les deux élus.

Enfin, à Roubaix en 2014, le candidat PS à la mairie André Renard, avait créé la surprise en souhaitant un couvre-feu pour "les mineurs de moins de 13 ans non-accompagnés d'un adulte" lors d'un café débat organisé par la chaîne Weo. 

Sur le même sujet

VAFC : Olivier Guégan, invité exceptionnel de Tribune Nord

Les + Lus