Cet article date de plus de 5 ans

Pour éviter les bouchons, les limitations de vitesse sur l’A25 évoluent

Pour rendre la circulation plus facile sur l’A25 dans le sens Dunkerque-Lille, un dispositif de modulation de vitesse va être mis en place dès le 8 mars entre les échangeurs de Méteren et d’Englos. Des panneaux lumineux adapteront la vitesse maximale autorisée en fonction du trafic.
La modulation dynamique de vitesse (MDV) va être mise en place à partir du 8 mars sur l'A25.
La modulation dynamique de vitesse (MDV) va être mise en place à partir du 8 mars sur l'A25. © Maxppp
A chaque situation, une vitesse. C’est le principe de la modulation dynamique de vitesse (MDV) qui va être mise en place sur l’A25 dans le sens Dunkerque-Lille à partir du mardi 8 mars 2016.

Entre les échangeurs de Méteren (n° 12) et d’Englos (n° 7), sur une distance de 23 km, des panneaux lumineux remplaceront les panneaux de limitation de vitesse traditionnels. Reliés à des capteurs automatiques ou maîtrisés manuellement par le centre d’ingénierie et de gestion du trafic (CIGT), ils adapteront les vitesses maximales autorisées en fonction du trafic, des travaux ou des pics de pollution.

Ralentissements par paliers

En temps normal, la vitesse de circulation ne changera pas. Dès que la circulation sur l’A25 commencera à se densifier, la vitesse sera abaissée par paliers de 20 km/h jusqu’à :
Ce dispositif complète celui de la modulation dynamique des accès (MDA), des feux rouges installés sur la bretelle d’accès de l’échangeur de la Chapelle d’Armentières vers Lille, depuis août 2015. En combinant ces deux système, la DIR Nord espère fluidifier la circulation et éviter les pics de trafic en direction de Lille le matin et le dimanche soir.
Dépliant explicatif de la modulation dynamique de vitesse (MDV) par la DIR Nord.
Dépliant explicatif de la modulation dynamique de vitesse (MDV) par la DIR Nord.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
autoroute économie transports trafic routier circulation