Lille : l'association "Un cado pour un charclo" lance sa deuxième distribution

"Derrière un SDF, il y a un être humain qui mérite d'être considéré en tant que tel." La page facebook de l'association annonce la couleur : solidarité et humanité. Cette année encore, les bénévoles sont partis distribuer des cadeaux de Noël aux sans-abri de Lille. 

Deuxième année, deuxième succès. Depuis hier, l’association Un cadeau pour un charclo maraudait dans Lille pour permettre aux plus démunis de passer un joyeux Noël.

A l’origine de cette initiative, Arthur Berthault, un breton venu s’installer l’an dernier à Lille pour étudier à l’Ieseg. A l’époque, la page facebook Humans of Lille fait son portrait :

"Tous les matins, j’emprunte le même chemin pour aller à l'école, et tous les matins je croise le même SDF, Étienne, au coin de ma rue. Au début je passais devant lui sans vraiment le regarder, je ne faisais pas trop attention. Et puis je me suis rendu compte, au bout de 2-3 semaines, que c’était tout le temps la même personne. J’ai commencé par m’arrêter pour lui dire bonjour. Puis, parfois je lui prenais un sandwich quand j’allais moi-même en acheter un. Et puis un soir, en prenant l’apéro avec des copains, on s’est rendu compte qu’on était tout le temps habillé pareil, alors que nos armoires étaient pourtant bien remplies. Alors, au lieu de donner ces vêtements inutilisés à une association ou les jeter, j’ai pensé à Étienne. Sa réaction m’a bouleversé, je ne m’attendais pas à ce qu’il réagisse comme ça : il s’est levé et il m’a pris dans ses bras en me remerciant plusieurs fois. Moi je n’avais pas l’impression de faire quelque chose de si important. En repartant je me suis dit : aujourd'hui, pour ce mec-là, c’était Noël."

Il se lance, sur facebook, avec une petite vidéo qui explique son projet.
Le succès de l’opération de l’an dernier (plus de 3 000 cadeaux distribués) rend évidente cette deuxième tournée. Entretemps, le collectif est devenu une association régie par la loi 1901, pour des questions d’organisation.

A Lille, c’était toute une famille qui a fait le tour de la ville hier avec radios portables et chocolats, guidés par Albert, SDF lui-même depuis 9 mois. "Ils font passer un message. C’est ça qui est bien. Faire passer un message à des jeunes, pour qu’il y ait des vocations", explique-t-il, visiblement ému.


On ne peut que souhaiter longue vie à cette initiative, qui existe aussi à Nantes.

Devenez bénévoles via leur page facebook ou sur ucpuclille@gmail.com
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité