Lille : le centre des impôts bloqué jour et nuit par une cinquantaine d'agents

En pleine période d'encaissement, la date n'a pas été choisie au hasard.
Ils ont passé la nuit au centre des impôts lillois. Alors que les contribuables remplissent leur déclaration d'impôts, une cinquantaine d'agents ont bloqué la direction régionale des impôts, leur propre lieu de travail.

En cause, notamment les suppressions de postes : "On annonce entre 18 000 et 20 000 emplois supprimés" accuse Laurent Perrin, secrétaire départemental CGT  Dans le Nord. "déjà 1500 emplois" ont été supprimés depuis quinze ans.

Lille : le centre des impôts bloqué par une cinquantaine d'agents

"Les chèques ne vont pas être encaissés pour la semaine" explique Sébastien Querel, devant l'un des trois centres d'encaissement de France où le courrier n'arrive plus. 

Menaces du secteur privé


Autre source d'inquiétude : la fermeture de bureaux de proximité. "La Poste va proposer un service pour 50 euros pour aider à la déclaration" note Mathieu Sibermann, secrétaire départemental. "Le privé va rendre un service payant, ce qu'on faisait gratuitement avant."

Les agents envisagent de tenir ici au moins une semaine, jusqu'à la mobilisation nationale des agents de la fonction publique, le 22 mai.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
impôts économie social