Lille : le plus vieux technicentre de la SNCF va produire de l'énergie verte

Le technicentre se situe derrière la gare SNCF d'Hellemmes. / © capture d'écran Google Maps
Le technicentre se situe derrière la gare SNCF d'Hellemmes. / © capture d'écran Google Maps

Le plus grand (et plus vieux) centre de maintenance SNCF qui accueille chaque jour 420 agents à Hellemmes va bientôt changer d'ère. Une centrale photovoltaïque va être installée sur sa toiture de 9 000m². L'entreprise vise l'autonomie énergétique et espère, à terme, revendre le surplus.

Par Margot Desmas

L'imposant bâtiment industriel de 95 000m² est le plus grand de France appartenant à la SNCF, mais aussi le plus vieux. Et bientôt, il accueillera une centrale photovoltaïque sur son toit !

Un projet qui s'inscrit dans les orientations fixées par l'Etat en termes de transition énergétique dans le cadre de la COP21. Avec cette centrale qui produira de l'énergie renouvelable, le technicentre d'Hellemmes compte, dans un premier temps, combler ses propres dépenses énergétiques et ainsi se protéger de la volatilité des prix.
 
La SNCF espère également revendre le surplus d'énergie. / © AREP
La SNCF espère également revendre le surplus d'énergie. / © AREP

Mais l'objectif à termes est de stocker et revendre cette énergie sur le réseau ou aux bâtiments voisins grâce à l'immense toiture de 9 000m². Les bénéfices de cette installation devraient toutefois tarder à se faire ressentir : les premiers résultats arriveront au bout de 12 ans.
 

Le bâtiment industriel ferroviaire, lui aussi, va être rénové. Fini le travail sur voie pour les 420 agents : ils pourront maintenant travailler en intérieur avec un atelier fermé. Le coût des travaux n'a toutefois pas été communiqué.

 

Sur le même sujet

Les + Lus