• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

LOSC : Gabriel a attendu son heure

Gabriel, buteur face au Paris-Saint-Germain le 14 avril 2019 au stade Pierre-Mauroy. / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Gabriel, buteur face au Paris-Saint-Germain le 14 avril 2019 au stade Pierre-Mauroy. / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Longtemps sur le banc, le défenseur brésilien Gabriel, 21 ans, a profité de la blessure d'Adama Soumaoro pour s'imposer aux côtés de José Fonte, avec lequel il doit composer une charnière assez solide pour protéger la deuxième place de Ligue 1.

Par AFP

Dimanche contre Nîmes lors de la 34e journée, il devrait connaître sa 8e titularisation de la saison en Championnat, mais la sixième sur les dix dernières journées, alors qu'il n'avait joué qu'une seule minute entre la reprise et le 10 février.

Le joueur, arrivé à Lille en janvier 2017 en provenance d'Avai, club de deuxième division brésilienne, a mis du temps à se faire sa place, après plusieurs échecs, dans le Nord puis en prêt à Troyes et au Dinamo Zagreb. De retour de Croatie, il a entamé cet été sans certitudes sa deuxième période avec les Dogues.

"Je savais que ce serait difficile parce qu'en plus des défenseurs de l'année dernière, il y a José Fonte qui est arrivé", a-t-il déclaré, en français dans le texte, en conférence de presse vendredi.
 

A seulement 21 ans, Gabriel est le plus francophone des Sud-Américains du LOSC. Alliée à sa joie de vivre communicative, cette compétence l'a bien aidé à faire sa place dans le vestiaire lillois. Encore fallait-il pouvoir fouler la pelouse...

Sa chance est finalement venue face à Guingamp en février. Gaucher et assez grand (1,90m), il remplissait alors deux critères appréciables pour Christophe Galtier, qui en a fait le remplaçant de Soumaoro en charnière. Et ses bonnes productions lui ont permis de continuer un intérim qui a repris depuis la blessure du capitaine.

 
José Fonte, modèle à suivre 


"J'étais satisfait de ses performances, qui ont été croissantes au fil des matches. Je veux qu'il soit concentré sur ce qu'on lui demande : être efficace sur le plan défensif, très bon dans les airs, qu'il dégage de la confiance et soit à l'écoute des joueurs autour de lui", a énuméré son entraîneur.

"J'ai travaillé et, cette année, j'ai eu une opportunité. Le coach et toute l'équipe m'ont donné confiance, c'était un peu difficile lors du premier match parce que ça faisait longtemps que je n'avais pas joué mais je me suis bien senti", s'est rappelé l'intéressé, qui a célébré contre le PSG (5-1) son premier but.

Le jeune homme, qui a encore parfois tendance à "s'éparpiller dans ce qu'il peut y avoir autour d'un match ou dans le commandement", selon Christophe Galtier, a trouvé un partenaire idéal pour enfin lancer sa carrière en Europe : José Fonte.

Le Portugais de 35 ans, élément le plus expérimenté du club, commande la défense par les actes... et par la voix. "Il me parle tout le temps !", lance Gabriel. "C'est un joueur incroyable, j'apprends beaucoup de lui", ajoute-t-il. 

Sauf grosse erreur ou indisponibilité, le Brésilien devrait rester dans le onze lors des prochaines semaines, Soumaoro n'étant pas assuré de soigner ses ischio-jambiers d'ici la fin de saison. De quoi confirmer sa montée en puissance et s'affirmer en vue de la saison prochaine.

En cas de départ du titulaire du poste, que Lille ne retiendra pas, il y aurait en effet une place à prendre. "Il était très déterminé à me montrer qu'il était capable de jouer à ce niveau et il l'a fait", souligne Galtier, avant de mettre en garde. "Quand on a de la confiance, il y a toujours un risque d'excès ou de relâchement. Je suis très vigilant sur ça."



 

Sur le même sujet

Le DJ Tez Cadey se dévoile dans Vous êtes Formidables

Les + Lus