Vignettes Crit'air : circulation différenciée mercredi et jeudi dans la métropole lilloise

Publié le Mis à jour le
Écrit par @F3nord
Les vignettes Crit'air 4 ne seront pas autorisées à circuler mercredi et jeudi dans la métropole lilloise.
Les vignettes Crit'air 4 ne seront pas autorisées à circuler mercredi et jeudi dans la métropole lilloise. © F.GILTAY

La circulation différenciée est instaurée mercredi et jeudi dans la métropole lilloise

La circulation différenciée fait son retour mercredi et jeudi, alors que la canicule s'installe dans les Hauts-de-France (en vigilance orange) et que la région doit aussi faire face à un pic de pollution. La qualité de l'air sera mauvaise ce mercredi : 8/10 selon Atmo

Seuls les véhicules avec vignettes Critair 0, 1, 2 et 3 sont autorisés à circuler dans douze communes de la métropole lilloise : Lille (dont Hellemmes et Lomme), La Madeleine, Lambersart, Lezennes, Marcq-en-Baroeul, Marquette-lez-Lille, Mons-en-Baroeul, Ronchin, Saint-André-lez-Lille et Sequedin en dehors des axes routiers A1, A22, A25, N227, D652. 

Mesure valable de mercredi, à 5h30 à jeudi, 23h59.
 
"La circulation différenciée peut être activée par le préfet, lors d’un épisode de pollution d’intensité importante, en concertation avec le président de la Métropole européenne de Lille, rappelle la Préfecture. Le fait de circuler à bord d’un véhicule sans la bonne vignette « Crit’Air » est alors puni d’une amende forfaitaire de 68 euros."

Les véhicules utilisés à des fins de covoiturage peuvent en revanche circuler quelle que soit leur vignette. Pour encourager les usagers à utiliser les transports en commun, la Métropole européenne de Lille a de son côté décidé d'activer son "Pass environnement" qui permet "au prix d'un ticket unitaire" de 1,65 euro, "de voyager en illimité dans les transports en commun".

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.