VIDÉOS. Wambrechies : un an après le meurtre d'Angélique, 400 personnes marchent en souvenir de l'adolescente

400 personnes ont participé à une marche blanche ce dimanche après-midi à Wambrechies, pour rendre hommage à Angélique Six, 13 ans, violée puis tuée le 25 avril 2018 par le récidiviste David Ramault.

400 personnes ont participé ce 28 avril à la marche blanche en souvenir d'Angélique Six, adolescente tuée le 25 avril 2018 à Wambrechies (Nord).
400 personnes ont participé ce 28 avril à la marche blanche en souvenir d'Angélique Six, adolescente tuée le 25 avril 2018 à Wambrechies (Nord). © Simond Colaone - france 3
"Dans notre coeur à tout jamais. Angélique", pouvait-on lire sur la grande bannière portée en tête d'un cortège composé de 400 personnes, ce dimanche 28 avril en début d'après-midi à Wambrechies.

Un peu plus d'un an après le meurtre d'Angélique Six, une nouvelle marche blanche était organisée en souvenir de l'adolescente de 13 ans, violée puis tuée par David Ramault, qui avait déjà été condamné pour le viol en 1994 d'une jeune fille de 12 ans.
 
Wambrechies : un an après le meurtre d'Angélique, 400 personnes marchent en son souvenir

La marche a démarré au niveau du square où Angélique avait été attirée par son ancien voisin et meurtrier présumé. Un lâcher de ballons y a été réalisé et tous les participants ont dit d'une seule voix : "Angélique, on ne t’oublie pas".
 
Wambrechies : un an après le meurtre d'Angélique Six, le rappel des faits


Recueillement devant la maison du "monstre"


La famille d'Angélique s'est ensuite recueillie un temps devant la maison du "monstre" selon leurs propres termes. Le domicile de David Ramault, où l'adolescente avait été tuée. Le suspect, qui a avoué les faits, avait ensuite transporté le corps de la victime dans un bois à Quesnoy-sur-Deûle.
 
Les proches d'Angélique se sont recueillis devant l'ancienne maison de David Ramault, où la jeune fille a été tuée.
Les proches d'Angélique se sont recueillis devant l'ancienne maison de David Ramault, où la jeune fille a été tuée. © Simond Colaone - France 3

David Raumault, père de famille et chauffeur de bus chez Transpole âgé de 45 ans, a été mis en examen et placé en détention le 1er mai 2018 pour la séquestration, le viol et le meurtre d'Angélique Six.

Le même jour, 3300 personnes rendaient un hommage d'ampleur à la jeune victime.
 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers meurtre d'angélique six