Lille : des militants d'Attac et d'autres associations mobilisés contre “l'impunité” des multinationales

Rassemblement de manifestants devant une station Total, le 12 octobre à Lille. / © TWITTER (@martinbesnier)
Rassemblement de manifestants devant une station Total, le 12 octobre à Lille. / © TWITTER (@martinbesnier)

Des centaines de militants de l'ONG Attac se sont mobilisés dans plusieurs villes de France, dont Lille, samedi pour dénoncer "l'impunité" des multinationales comme Amazon, Total ou Société Générale. Une action a également été menée à Dunkerque.

Par AFP

A Lille, une cinquantaine de militants d'Attac, ANV Cop 21, Greenpeace et des Amis de la Terre ont déambulé samedi midi dans les rues, s'arrêtant devant des casiers Amazon, un magasin Apple et des agences BNP Paris et Société générale.

Les manifestants, derrière des banderoles "Des droits pour les peuples, des règles pour les multinationales" et "Apple, paye tes impôts", ont notamment appliqué l'empreinte de leurs mains enduites de blanc de Meudon sur les vitres du géant américain pour lui demander de montrer "patte blanche quant à sa fiscalité, qui est très opaque".
 

"Il était une fois une pomme/ qui ne payait pas d'impôts/pendant qu'on lui filait/des milliards d'euros", ont-ils chanté tout en distribuant des tracts aux passants devant l'enseigne du centre-ville, qui a fermé ses portes le temps du happening.


"Hors service"


Le cortège, accompagné d'une fanfare, a également recouvert les casiers Amazon, en gare Lille-Flandres, de cartons où l'on pouvait lire "hors service" pour dénoncer une société qui "solde la planète".
Une poignée de manifestants, déguisés en Bob l'éponge, sont également entrés dans une agence de la Société Générale, "qui investit dans le gaz de schiste", "pour la nettoyer" symboliquement.

La journée de mobilisation de l'ONG - qui a selon elle mobilisé "des centaines de personnes" dans le pays - intervient avant l'ouverture lundi à Genève d'une session de négociations de l'ONU sur un projet de traité sur les multinationales et les droits humains.
    
 

Sur le même sujet

Les + Lus