Le LOSC s'impose face à une équipe marseillaise affaiblie

Le LOSC signe sa quatrième victoire d'affilée à l'extérieur après qu'il a battu vendredi soir l'Olympique de Marseille (1-2)

© BORIS HORVAT / AFP
Dans un Vélodrome à l'ambiance électrique, le LOSC a battu l'OM (1-2) vendredi soir et confirme sa deuxième place en championnat après cette 22e journée.

Les Lillois ont puni les Marseillais grâce à la vitesse de Nicolas Pépé, qui a réussi le doublé sur un contre éclair et sur un pénalty accordé après usage de la VAR. Le LOSC n'a pas volé sa victoire. Il a aussi fait courir des frissons sur l'échine du stade par Jonathan Bamba (19, 55, 84) ou une frappe de Xeka contrée (35) et un autre contre de Pépé (79).
 
Le stade s'est enflammé alors que les supporters marseillais voyaient probablement leurs derniers espoirs de podium s'envoler. Le match a même été interrompu à la 57e minute et pendant plus d'une demi-heure, après un lancer de pétard.

Seule lueur d'espoir pour l'OM, Balotelli a marqué dès son premier match. Son but (90+5) ne sert à rien, mais son puissant coup de tête sous la barre laisse entrevoir le potentiel d'un tueur de surface, qui manquait cruellement à l'OM. Et énerve l'entraîneur lillois Christophe Galtier : "Je râle parce qu'on prend un but et cela me contrarie. Faire autant d'efforts pour ne pas en prendre... et finalement ils ont deux situations à 2-0."

Avant d'ajouter : "l'objectif est évidemment d'être européen même si ce n'était pas l'objectif initial, mais on ne parle pas de podium. Marseille a un match en retard et un effectif de qualité et peut finir très fort."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc football sport