Lille : cyclistes aux feux rouges, trottinettes sur le trottoir, voitures mal garées... la police durcit le ton !

La police nationale et municipale ont mené une opération ce vendredi matin devant la gare Lille-Flandres.

© Police nationale du 59 / Twitter
Est-ce la fin de l'impunité pour les cyclistes trop pressés et les trottinettes qui slaloment entre les passants ? La police municipale mais aussi nationale ont lancé ce vendredi une opération devant la gare Lille-Flandres, où ils infligent des contraventions aux cyclistes qui traversent au rouge.

Ce n'est pas la première opération du genre – une autre du même acabit s'était par exemple déroulée en début de semaine dernière, rue Nationale – mais elle montre que la police prend au sérieux les "petites" infractions jusque-là délaissées.

 

Il ne faudrait pas qu'une trottinette électrique roule à 30 km/h sur un trottoir et percute une poussette


Entre les cyclistes qui traversent au feu rouge ou se servent de leur téléphone, ou bien les trottinettes électriques qui circulent sur le trottoir, il n'y a plus besoin d'être un automobiliste pour se faire verbaliser.
 
© Sergio Rosenstrauch / France 3


Car la police s'adapte aux "nouveaux modes de transport" qu'on voyait moins il y a quelques années, et à leurs dangers. "Il ne faudrait pas qu'une trottinette électrique roule à 30 km/h sur un trottoir et percute une poussette" insiste-t-on à la Direction départementlae de la sécurité publique (DDSP) du Nord.
 
 

Le paradoxe de la trotinette


Et cela donne lieu à un véritable casse-tête, car la loi n'est pas encore adaptée à ces transports. Pour l'instant, par exemple, une trottinette sans moteur est considérée comme un piéton et doit circuler sur les trottoirs. S'il le quitte, il risque une contravention de 4 euros.
 
© Sergio Rosenstrauch / France 3


Si ce même usager passe à la trottinette avec moteur, il ne peut plus circuler ni sur les trottoirs, ni sur les voies de circulation publiques selon service-publics.fr, mais peut toujours rouler sur des voies privées. Même chose pour les gyropodes.

 

Une loi à venir


Une loi est en cours d'étude pour adapter le code de la route aux modes de circulation d'aujourd'hui : il y a quelques jours, la ministre des Transports Elisabeth Borne annonçait la création d'"une nouvelle catégorie de véhicule" dans le code de la route, afin d'y inclure notamment les trotinettes électriques.

Mais que les cyclistes se rassurent : les policiers verbalisent également les voitures qui roulent ou se garent sur les pistes cyclables. S'il n'y a désormais plus trace de contravention en-dessous des essuie-glace, c'est parce que la prune est devenue virtuelle.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vélo transports police société sécurité routière sécurité