VIDÉO. Lille : François Hollande exfiltré de la fac de droit, investie par plusieurs centaines d'étudiants

Le cortège s'était formé ce midi en réaction à l'immolation d'un jeune homme de 22 ans à Lyon, vendredi.

© S.G / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
La conférence de François Hollande consacrée à la crise de la démocratie, dans l'enceinte de la fac de droit de l'Université de Lille, a finalement été annulée. Les locaux ont été investis en masse par le cortège qui manifeste depuis ce midi en réaction à l'immolation d'un étudiant à Lyon.
 
Une foule s'est massée dans l'amphithéâtre où devait se tenir la conférence, et où de nombreux exemplaires de Répondre à la crise, le dernier livre de l'ancien président, ont été déchirés. Se sont ensuivis quelques vifs échanges entre les manifestants et les personnes venues assister à la conférence.
 
Lille : la manifestation contre la précarité étudiante fait irruption dans la faculté de droit
 
François Hollande, qui se trouvait dans l'enceinte de l'université, n'est finalement pas apparu et a quitté la faculté de droit.

 

Près de 400 personnes dans les rues


Plus tôt, près de 400 personnes avaient défilé dans les rues de Lille en dénonçant la précarité étudiante, en référence au message laissé sur sa page Facebook par le jeune homme qui s'était immolé par le feu devant le Crous de Lyon. 

Triplant sa deuxième année de licence en sciences politiques, il ne touchait plus aucune bourse. Dans son message, il revendiquait "le salaire étudiant et d'une manière plus générale, le salaire à vie, pour qu'on ne perde pas notre vie à la gagner" et accusait "Macron, Hollande, Sarkozy et l'UE de [l'] avoir tué en créant des incertitudes sur l'avenir de tous-tes" ainsi que "Le Pen et les éditorialistes d'avoir créé des peurs plus que secondaires".

Le jeune homme se trouve toujours dans un état critique.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
françois hollande politique éducation société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter