Lille : l'homme qui avait foncé sur des soldats de Sentinelle a été interpellé et placé en détention

Les militaires avaient ouvert le feu sur une voiture qui avait tenté de les percuter le 25 août. Le conducteur a été interpellé il y a quelques jours et placé en détention provisoire.

Image d'illustration.
Image d'illustration. © MAXPPP
L'homme qui avait foncé sur des soldats de l'opération Sentinelle dans la nuit du 25 août à Lille a été arrêté et placé en détention provisoire, annonce le parquet confirmant une information de La Voix du Nord. L'incident s'était produit au carrefour entre le Vieux-Lille et La Madeleine.

Le conducteur mis en cause, un quinquagénaire, a coupé la route à un fourgon transportant des soldats aux alentours de 21h. Ces derniers l'ont retrouvé arrêté à un feu rouge quelques minutes plus tard et se sont positionné atour de la voiture pour l'interpeller. C'est alors que ce dernier a foncé sur les militaires pour prendre la fuite.
 
Lille : des militaires de l'opération Sentinelle tirent sur une voiture qui a tenté de les percuter

Les soldats, se sentant menacés, ont ouvert le feu à cinq reprises sur le véhicule, mais l'homme est parvenu à s'échapper. Sa voiture a été retrouvée quelques jours plus tard, à Wavrin, dans la métropole lilloise.

Et le fuyard a finalement été interpellé près de deux mois après les faits, le 19 octobre. Déjà connu des services de police, son casier judiciaire comporte pas moins de 27 mentions.

Le mis en cause a demandé un délai pour préparer sa défense et le tribunal a décidé son placement en détention provisoire, conformément aux réquisitions du parquet.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société