LOSC : le match à gagner face à Valence “pour rester en vie en Ligue des champions”

Le stade Pierre Mauroy va vibrer pendant les 90 minutes décisives de ce match face à Valence. / © Mathieu Rappez / France 3 Nord Pas-de-Calais
Le stade Pierre Mauroy va vibrer pendant les 90 minutes décisives de ce match face à Valence. / © Mathieu Rappez / France 3 Nord Pas-de-Calais

Jour J pour les dogues qui affrontent Valence ce mercredi soir au stade Pierre Mauroy à 21 heures, pour la troisième journée de la Ligue des champions. Entraîneur, président et joueurs attendent une victoire pour sauver leur peau dans la compétition.

Par MV avec AFP

"Il nous faut un résultat positif pour être encore en vie dans cette compétition", a reconnu Christophe Galtier, entraîneur du LOSC. Une manière de comprendre tout l'enjeu derrière cette troisième journée de Ligue des champions, primordiale pour les dogues. 

Dans cette compétition, le LOSC a pour l’instant essuyé deux revers : une défaite 3 à 0 face à Amsterdam et une autre défaite 2 à 1 contre Chelsea. Les lillois sont actuellement derniers et savent qu'ils doivent absolument battre Valence pour conserver un espoir de qualification pour les 8e de finale. 
 
© France 3 Nord Pas-de-Calais
© France 3 Nord Pas-de-Calais

Le LOSC a en tout cas une belle occasion à saisir car, en cas de succès, il peut revenir à égalité avec Valence et Chelsea qui comptent trois points. Chelsea se déplace à l'Ajax qui survole le groupe jusque-là, le match étant prévu à 18h55. Les Dogues peuvent donc relancer la lutte pour la deuxième place.
 

Défaite en championnat


Le weekend dernier, la défaite en championnat contre Toulouse, alors classé 18ème de Ligue 1, a marqué les esprits des joueurs lillois et des dirigeants du club. Gérard Lopez, président des dogues, a utilisé des mots durs dans la presse et demande à son équipe de se réveiller.
 

On a clairement un problème d'attitude sur le terrain.


"Pour jouer le football qu'on jouait la saison dernière, il faut être impliqué et appliqué à 100%. Et là on n'est pas dedans", déplore le président du LOSC. On ne va pas faire dans le catastrophisme, mais le contenu me gêne. Le gros souci, c'est l'implication. On n'y est pas..."a-t-il déclaré.
 

Un avis partagé par Christophe Galtier qui affirme avoir opéré un recadrage avant cette rencontre décisive. "C’est le moment de se réveiller." 
 

Se libérer


"Ce match arrive à un bon moment, celui où on est obligé de gagner ! Il ne faut pas calculer, il faut gagner devant notre public
si on veut rester en vie
, explique Benjamin André, milieu de terrain du LOSC. 
 

Il y a des tournants dans une saison qui te permettent de passer du bon côté et si on fait ce qu'il faut, on peut faire basculer notre saison.


Il faut sortir un gros match pour avoir une prestation référence. Obtenir une victoire contre Valence en Ligue des champions serait quelque chose de très important."
 

Un match qui s'annonce décisif. Verdict ce mercredi soir à partir de 21 heures sur la pelouse du stade Pierre Mauroy. 
 

Valence, un adversaire bien connu des lillois

En 2012, le LOSC avait déjà affronté Valence en Ligue des champions. Les dogues s'étaient inclinés à deux reprises.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus