• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

LOSC : cette fois, ça passe sans encombre à la DNCG

Gerard Lopez, le propriétaire du LOSC, a de nouveau les mains libres. / © FRANCK FIFE / AFP
Gerard Lopez, le propriétaire du LOSC, a de nouveau les mains libres. / © FRANCK FIFE / AFP

La Direction Nationale du Contrôle de Gestion (DNCG) a validé ce mardi le prochain budget de LOSC et levé les mesures d'encadrement prises l'an dernier à l'encontre du club nordiste.

Par Yann Fossurier

Le "gendarme financier" du football français a donné son feu vert au LOSC. "Aucune mesure prise à l’égard du club par la DNCG", indique le communiqué publié ce mardi soir par l'instance de régulation

Les mesures d'encadrement de la masse salariale et des indemnités de transferts, imposées l'an dernier, sont donc levées. Une décision logique puisque le LOSC a effacé une partie de sa dette et augmenté ses capitaux propres en janvier, comme le souhaitait la DNCG.
 

Les Dogues ont également terminé 2e du championnat et se sont qualifiés pour la très lucrative Ligue des Champions qui devrait leur rapporter au minimum 30 à 40 millions d'euros supplémentaires. Et la valeur de certains joueurs a explosé, comme celle de son meilleur buteur Nicolas Pépé qui devrait être vendu au prochain mercato pour au moins 60/70 millions d'euros. 
 

La DNCG semble désormais pleinement rassurée sur la situation financière du LOSC. Et les sanctions infligées récemment au club nordiste pour trasmission erronée d'informations comptables (50 000 euros d'amende et de trois mois avec sursis pour le directeur général Marc Ingla) n'ont eu visiblement aucune incidence dans l'examen du dossier lillois.
 

Sur le même sujet

Les clefs de Mat Bastard

Les + Lus