• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Début des moissons à Maubeuge : “si tôt, c'est une première !”

© France 3
© France 3

Depuis la semaine dernière, les moissons de blés ont commencé. Face au taux d'humidité du blé, il faut faire vite pour les agriculteurs. Nous avons suivi une moisson dans un village frontalier du Nord à Bettignies, au nord de Maubeuge.

Par France 3 Nord Pas-de-Calais

Un monstre métallique en pleine course contre la montre. Les moissonneuses batteuses coupent le blé depuis la semaine dernière. Une première pour cet agriculteur.

"Moissonner à cette période, c'est vraiment exceptionnel. Moi j'ai jamais vu ça si tôt. La qualité est là, on ne tient pas à la perdre à cause des pluies. Comme l'année dernière".

Et pour savoir si le blé est prêt à être récolté, cet agriculteur nous livre son astuce pour mesurer le taux d'humidité. "Pour ce faire, on prend un échantillon, on moissonne à la main. Et rien qu'en le croquant on a déjà une idée du taux d'hydrométrie dans le grain" 

Début des moissons à Maubeuge


Le taux d'humidité peut parfois être un handicap à la moisson. "On a fait un échantillon. La qualité est au renddez-vous par contre l'humidité est encore juste. On espère que le soleil va rester un peu afin de sécher et d'être rémunéré pour la qualité récoltée cette année". Le prix de vente du blé s'élève entre 160 et 180 euros la tonne. Si le soleil reste généreux, les moissonneuses batteuses couperont leur moteur début août.

Sur le même sujet

Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus