• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Mercato - LOSC : 5 raisons de penser que Rafael Leao va partir

Rafael Leao, jeudi dernier, à Luchin. / © FREDERIK GILTAY / FRANCE 3
Rafael Leao, jeudi dernier, à Luchin. / © FREDERIK GILTAY / FRANCE 3

L'attaquant portugais Rafael Leao, 20 ans, est convoité par plusieurs clubs européens et pourrait bientôt plier bagages, un an à peine après son arrivée au LOSC. On vous explique pourquoi.

Par YF

1. Des offres difficilement refusables


"On a des offres importantes, on doit voir avec le joueur", a confirmé samedi Gerard Lopez, le président et propriétaire du LOSC, au sujet de Rafael Leao, dans un entretien à La Voix du Nord. "Si on parle de salaires, dès qu’il y a des très grosses équipes qui arrivent, on ne peut plus les concurrencer".
 
Rafael Leao contre Toulouse la saison dernière. / © REMY GABALDA / AFP
Rafael Leao contre Toulouse la saison dernière. / © REMY GABALDA / AFP


"Ce sont des forces qu'on ne peut pas arrêter, donc, oui, il y a des conversations ouvertes, mais je ne peux pas être plus précis...", avait déjà déclaré son directeur général, Marc Ingla, jeudi dernier en conférence de presse.   

Selon le journal portugais Correio da Manhã, la Juventus, l'Inter, le Milan AC, Wolverhampton et Valence seraient sur le coup, le club espagnol ayant formulé une offre à 35 millions d'euros, ce qui représenterait un sacré jackpot pour le LOSC, le jeune attaquant portugais étant arrivé libre (sans indemnité de transfert) à Lille, l'été dernier, après avoir résilié son contrat avec le Sporting du Portugal. 

Auteur de 8 buts avec les Dogues pour ses débuts en Ligue 1, Rafael Leao avait toutefois terminé la saison sur le banc, l'entraîneur Christophe Galtier lui préférant l'expérimenté Loïc Rémy à la pointe de l'attaque.

 

2. Jorge Mendes à la manoeuvre


Selon le Correio da Manhã, Rafael Leao a rejoint l'écurie du "super-agent" portugais Jorge Mendes. Il s'agit d'un des hommes les plus influents du marché, qui gère les carrières de Cristiano Ronaldo, José Mourinho et bien d'autres stars du monde du football... il a déjà réalisé cet été un énorme coup, avec le transfert de la jeune pépite portugaise Joao Felix, du Benfica vers l'Atlético de Madrid, pour 126 millions d'euros !
 

Jorge Mendes (à droite), aux côtés de Cristiano Ronaldo. / © Fabio FERRARI / La Presse / AFP
Jorge Mendes (à droite), aux côtés de Cristiano Ronaldo. / © Fabio FERRARI / La Presse / AFP



Jusqu'à présent, Rafael Leao travaillait avec un autre agent portugais, Nelson Pinto Almeida. Ce dernier s'occupe aussi du milieu de terrain lillois Xeka et a participé à plusieurs transferts du LOSC depuis l'arrivée de Gerard Lopez, Marc Ingla et Luis Campos aux commandes du club nordiste. 
 


D'après le Correio da Manhã, un litige opposerait aujourd'hui Leao et Almeida, le jeune attaquant reprochant à son ancien agent de ne pas lui avoir versé 500 000 euros qui lui seraient dûs. Contacté, Nelson Pinto Almeida n'a pas donné suite à nos sollicitations.



3. Un litige toujours en cours


Dans son article paru dimanche, le Correio da Manhã rappelle que le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) doit encore se prononcer sur la rupture unilatérale de contrat de Rafael Leao, l'été dernier, avec le Sporting du Portugal, qui a permis au LOSC de l'enrôler sans payer la moindre indemnité de transfert.

Comme plusieurs de ses anciens équipiers, Leao a résilié son contrat avec son club formateur après que des supporters mécontents eurent envahi le centre d'entraînement du Sporting le 15 mai 2018 et violenté plusieurs joueurs. Mais le Sporting conteste cette résiliation unilatérale, survenue le 30 juin 2018, et réclame 45 millions d'euros au LOSC, soit l'équivalent de la clause libératoire du jeune avant-centre.
 
Rafael Leao sous le maillot du Sporting du Portugal en mars 2018. / © MAXPPP
Rafael Leao sous le maillot du Sporting du Portugal en mars 2018. / © MAXPPP

Dans le cas de Rui Patricio, ex-gardien du Sporting qui avait lui aussi résilié son contrat pour s'engager avec Wolverhampton, les deux clubs ont fini par se mettre d'accord sur une indemnité de transfert (18 millions d'euros). "Rafael Leao a résilié son contrat le 30 juin dernier, il était donc libre", avait répondu de son côté Marc Ingla en novembre dernier, sur Canal +. "Nous avons sauté sur l’opportunité une fois qu’il était sans contrat, nous avons négocié avec lui et nous l’avons embauché le 1er août. Il ne se passera pas avec Rafael Leao ce qu’il s’est passé avec Rui Patricio. On est sûr de nous."
 

Une vente de Leao permettrait au LOSC d'assurer ses arrières au cas où le TAS aurait une autre lecture juridique du dossier.

 

4. Son remplaçant au LOSC est déjà trouvé


Selon Sudpresse, le LOSC et le club belge de Charleroi se seraient déjà mis d'accord sur le transfert de l'attaquant nigérian Victor Osimhen, 20 ans, pour un montant de 15 millions d'euros, en cas de départ de Leao.
 
Victor Osimhen avec le Nigeria à la dernière Coupe d'Afrique des Nations (CAN). / © MAXPPP
Victor Osimhen avec le Nigeria à la dernière Coupe d'Afrique des Nations (CAN). / © MAXPPP


Osimhen a inscrit 20 buts la saison dernière - toutes compétitions confondues - avec les Zèbres carolos. Le LOSC s'est par ailleurs renforcé en attaque avec les recrutements de deux jeunes joueurs formés au PSG : l'Américain Timothy Weah et le Franco-moldave Virgiliu Postolachi

 

5. Des ventes annoncées n'ont toujours pas eu lieu


L'attaquant ivoirien Nicolas Pépé, meilleur buteur du LOSC la saison dernière, et le défenseur central Adama Soumaoro ont un bon de sortie pour ce mercato, mais pour le moment ni l'un, ni l'autre n'ont quitté le club.
 
Nicolas Pépé (à droite), avec la Côte d'Ivoire, à la Coupe d'Afrique des Nations (CAN). / © Khaled DESOUKI / AFP
Nicolas Pépé (à droite), avec la Côte d'Ivoire, à la Coupe d'Afrique des Nations (CAN). / © Khaled DESOUKI / AFP


Pour Pépé, auteur d'une Coupe d'Afrique des Nations (CAN) en demi-teinte avec sa sélection nationale, le LOSC veut beaucoup, autour de 80 millions d'euros. Certains médias ont évoqué des offres de ce niveau-là, et même supérieures, mais force est de constater que rien ne s'est concrétisé jusqu'à présent. 
 

"C’est vrai qu’il a de grosses offres et des gros clubs sur lui, je pense donc (qu’il va partir). Après, on ne sait jamais dans le foot", a déclaré Gerard Lopez, samedi, à La Voix du Nord

Concernant Adama Soumaoro, Monaco et des clubs anglais auraient manifesté un intérêt. Selon RMC, le défenseur central de 27 ans était même attendu pour une visite médicale sur le Rocher la semaine dernière. Mais finalement, rien ne s'est produit. Le LOSC aimerait obtenir entre 12 et 15 millions d'euros pour son défenseur central de 27 ans.  
 
Adama Soumaoro à Luchin jeudi dernier. / © FREDERIK GILTAY / FRANCE 3
Adama Soumaoro à Luchin jeudi dernier. / © FREDERIK GILTAY / FRANCE 3
 

Le mercato se termine le 2 septembre, donc, en principe, rien ne presse. Mais deux échéances importantes se rapprochent toutefois à grands pas pour le LOSC : le 31 juillet, date de clôture de l'actuel exercice comptable, et le 8 août, date de la fermeture du mercato pour la Premier League anglaise, dont les clubs sont les mieux à même de formuler de très grosses offres.

Si le LOSC n'est plus encadré par la DNCG, le club nordiste doit quand même vendre. Non seulement pour financer sa prochaine saison mais aussi pour dégager des bénéfices, afin de permettre à la holding luxembourgeoise du club de rembourser les créanciers qui ont validé la recapitalisation opérée en début d'année.
 

"Malgré la quatrième affluence de France, le club affiche des pertes car nous avons un grand stade, un grand centre d'entraînement et qu'il est préparé pour jouer le haut du tableau", avait expliqué Gerard Lopez, début mai au Parisien. "La seule chose qui compte est donc de faire partir des joueurs. J'ai fixé un objectif au-delà des 100 millions d'euros car c'est la culture que je veux imposer au club. Je veux qu'on soit performant absolument toutes les saisons tout en étant bénéficiaire".

Depuis l'ouverture du mercato en juin, le LOSC a vendu trois joueurs : Anwar El Ghazi (Aston Villa) pour environ 9 millions d'euros, Thiago Mendes (Lyon) pour 22 millions (+4,5 millions de bonus maximum) et Youssouf Koné (Lyon) pour 9 millions. Soit un total de 40 millions d'euros hors-bonus, auquel on peut ajouter le pourcentage que les Dogues vont encaisser sur le transfert d'Eden Hazard au Real Madrid, que nous avons évalué entre 3,25 et 4,7 millions d'euros.
 

Le mercato du LOSC

Arrivées officialisées :
► Timothy Weah (PSG)
► Virgiliu Postolachi (PSG)
► Benjamin André (Rennes)
► Domagoj Bradaric (Hajduk Split, CRO)
► Leo Jardim (Rio Ave, POR)
► Saad Agouzoul (Chabab Mohammedia, MAR) 
► Manuel Cafuma, dit "Show" (Primeiro de Agosto, ANG)
► Reinildo (Belenenses SAD, POR, option d'achat levée)
► Abou Ouattara (Malines, BEL, option d'achat levée)

Départs officialisés :
◄ Thiago Mendes (Lyon)
◄ Youssouf Koné (Lyon)
◄ Anwar El Ghazi (Aston Villa, ENG, option d'achat levée)
◄ Rui Fonte (Fulham, ENG, retour de prêt)
◄ Jonathan Bumbu (Amiens, fin de contrat)
◄ Rominigue Kouamé (Cercle Bruges, BEL, prêt)
◄ Yves Dabila (Cercle Bruges, BEL, prêt)
◄ Imad Faraj (Belenenses SAD, POR, prêt)
◄ Hervé Koffi (Belenenses SAD, POR, prêt)
◄ Hakim Ouro-Sama (Belenenses SAD, POR, prêt)
◄ Teddy Okou (Créteil, prêt)
◄ Scotty Sadzoute (Pau, prêt)
 

Sur le même sujet

Feu de chaume à Bettencourt-Saint-Ouen (80)

Les + Lus