Nord : des brindilles coincées dans la porte, le nouveau système de marquage des cambrioleurs

Publié le Mis à jour le

Si vous en êtes victimes, ne touchez à rien et appelez le 17.

Des brindilles, branches ou brins d'herbe coincés dans la porte d'entrée ou dans la serrure : voici le nouveau système de marquage des cambrioleurs, informe la gendarmerie du Nord. 
 
Ainsi, les cambrioleurs peuvent savoir si le logement est vacant si les brindilles n'ont pas disparu le lendemain. Par ce biais, ils identifient les maisons vides, susceptibles d'être cambriolées.

Trois communes près de Lille sont en particulier concernées : Templeuve, Cysoing et Mouchin. 4 maisons ont pour l'instant été victimes de cette phase de repérage de la part des cambrioleurs. "On ne sait pas s'il y a déjà eu des cas dans le passé, puisqu'on ne connaissait pas cette technique. Nous aurons l'œil aiguisé désormais", explique la gendarmerie du Nord.

Si cela vous arrive, ne touchez à rien et appelez le 17. Les gendarmes renforceront ainsi leur attention sur votre logement.

Le stratagème a été découvert par les gendarmes lors de l'opération "tranquillité vacances". Si vous partez en vacances, vous pouvez alerter la gendarmerie pour qu'elle veille sur votre maison pendant votre absence.