• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Un Nordiste primé au Concours Lépine pour avoir un inventé le mur du futur

Switchwall est un habillage mural modulable. / © Switchwall
Switchwall est un habillage mural modulable. / © Switchwall

Alban Dobremetz, un entrepreneur de Beauvois-en-Cambrésis, a été primé trois fois au dernier Concours Lépine pour son invention. "Switchwall" est un habillage mural modulable qui pourrait bientôt faire fureur. 

Par JB

Dans l'esprit d'Alban Dobremetz, les idées foisonnent. Cette fois, il semble avoir trouvé la bonne : un habillage mural modulable qui laisse libre court à toutes les envies de décoration. "On va pouvoir retrouver des panneaux solaires, des modules aimantés, des modules végétaux...", présente l'entrepreneur. 

Un Nordiste primé au Concours Lépine pour avoir un inventé le mur du futur


Et voilà Switchwall : un système adapté à l'extérieur comme à l'intérieur. Bois, métal, végétal... Toutes les combinaisons sont possibles. Une invention trois fois primée au Concours Lépine, le 7 mai dernier, à Paris. "On a eu le prix de la société d'exploitation de la Tour Eiffel", précise Alaban Dobremetz. 



Le projet est né il y à 8 mois dans la tête de ce patron d'une entreprise de couverture et de bardage. 80 000 euros ont été engagés avec l'aide de la banque publique d'investissement. Tout s'est accéléré avec l'inscription au concours Lépine, un cadeau de Saint-Valentin de son épouse.


Des propositions à travers le monde


Les prix ont boosté la petite équipe, submergée de propositions déjà lors de la foire de Paris. "On a des gens de la Martinique qui aimeraient distribuer nos produits, des gens d'Arabie Saoudite..."

Mais avant de conquérir le monde, le permier mur modulable devrait voir le jour ici, à Cambrai. Fini le ciment et les grafittis. Schwitwall est également un produit 100% français.

L'inventeur a déjà sa petite idée sur les modules. Des galets, du métal et du végétal... D'ici fin juin, la première réalisation fera sans doute beaucoup parler d'elle.


Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus