• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Nuits Secrètes : Julien Doré a enflammé le public d'Aulnoye-Aymeries

Julien Doré, très "Coco Caline". / © MAXPPP
Julien Doré, très "Coco Caline". / © MAXPPP

Après un parcours secret qui a emmené les festivaliers écouter de l'électro-pop dans une église, le chanteur Julien Doré a réuni plusieurs milliers de personnes, samedi soir, dans le cadre du festival des Nuits Secrètes. 

Par Jeanne Blanquart

"Vous ne savez pas ce que vous allez voir mais on espère que ça va vous plaire", lance un membre de l'organisation des Nuits Secrètes au groupe de curieux participant au premier "parcours secret". A Aulnoye-Aymeries, le festival des Nuits Secrètes se poursuit avec un public toujours aussi nombreux...

Et les festivaliers ne savent pas toujours dans quoi ils s'embarquent. C'est un peu la specialité du festival : partir à la découverte de nouveaux artistes, dans des lieux atypiques. Samedi après-midi, les festivaliers avaient rendez-vous dans une église. "D'après ce que je vois ça va envoyer un petit peu", sourit un festivalier avant le début du concert. "A mon avis on va en prendre plein les oreilles !"

Finalement, le groupe australien "Parcels" fait son entrée : c'est parti pour une heure d'électro-pop, sous les lumières colorées des vitraux. "Le lieu est symbolique, déjà, et puis c'est l'accoustique, le fait qu'on soit tous assis mais qu'après tout le monde se lève pour danser... C'est une chouette expérience !", s'enthousiasme une festivalière.

Nuits Secrètes : Julien Doré a enflammé le public d'Aulnoye-Aymeries
>> Un reportage de Raphaël Couderc, Edouard Simon et Carlos Gil Silveira. 


Têtes d'affiche


Mais les Nuits Secrètes, ce sont aussi de nombreuses têtes d'affiche : Camille, S-Crew... Ces artistes attirent plusieurs milliers de personnes sur les trois grandes scènes. Samedi soir, c'est surtout Julien Doré que les fans sont venus applaudir. Le chanteur fait le show pendant plus d'une heure et enchaîne ses plus gros tubes, dont "Coco Caline". 

Des fans de la première heure à ceux qui découvrent l'artiste, les spectateurs sont emballés. "Il a un charisme de fou, il a une voix en live qui est magnifique, un timbre de voix super, franchement j'adore", explique une admiratrice. "Au niveau de la scène c'est un sacré bonhomme, il envoie du lourd", confirme un autre. 

Devant la grande scène pleine à craquer, les 14 000 festivaliers ont souvent donné de la voix...


Sur le même sujet

toute l'actu musique

Le film "Merci patron !" de François Ruffin a dépassé les 300 000 entrées

Les + Lus