Saint-Amand-les-Eaux : il tente de se suicider, la police le sauve in extremis grâce à... La Poste

Cette collaboration a permis de sauver un homme du suicide. / © MAXPPP
Cette collaboration a permis de sauver un homme du suicide. / © MAXPPP

Un homme de 47 ans a été sauvé par la police alors qu'il tentait de se suicider, mardi. Les policiers ont pu le retrouver grâce à un travail conjoint avec La Poste, qui a retrouvé une lettre dans laquelle il expliquait où il allait passer à l'acte. 

Par Jeanne Blanquart

C'est une histoire où chaque minute a compté. Une histoire où plusieurs hommes et plusieurs instances se sont mis en ensemble dans une course contre la montre extraordinaire, afin de sauver une vie, comme l'ont d'abord relaté nos confrères de la Voix du Nord. Tout commence mardi dernier, à Saint-Amand-les-Eaux. Une femme entre dans le commissariat. Son compagnon, suicidaire, a disparu.

"On a vite senti que le risque était important. On a alors envoyé toutes les patrouilles à sa recherche, dans la ville, sur les parkings, dans la forêt. Mais impossible de le retrouver, tout comme sa voiture", explique la police de Saint-Amand-les-Eaux. Les recherches se poursuivent, toute la soirée, toute la nuit, toute la matinée. 

"Le lendemain à 14h, sa compagne m'appelle. Elle me dit qu'elel a retrouvé une lettre, dans laquelle il lui dit adieu, qu'il l'aime mais qu'il va mettre un terme à sa vie. Il lui dit aussi qu'il a envoyé une autre lettre à sa psy pour lui dire où retrouver son corps", poursuit la police. 


Course contre la montre


Commence alors une course contre la montre. Il faut à tout prix retrouver cette lettre avant qu'il ne passe à l'acte. La police contacte d'abord la psychologue. Celle-ci est partie en vacances mais autorise par téléphone à ce qu'on ouvre son courrier. La police va alors entamer un travail acharné en collaboration avec La Poste pour retouver la lettre.

Quelques minutes avant la levée, les employés de la poste finissent par la retrouver. "Elle disait qu'il se trouverait au pied de la station de métro 4 cantons. J'ai immédiatement appelé mes collègues de Lille", poursuit la police de Saint-Amand. Les collègues arrivent sur place et découvrent l'homme dans sa voiture. Il a ingéré une grande dose d'alcool et de médicaments, mais il n'est pas trop tard. Il est immédiatement pris en charge par le SMUR et emmené à l'hôpital Roger Salengro, où il sera tiré d'affaires. 


A 5 minutes près


"Ce qui est fou, c'est de se dire qu'à 5 minutes près, la lettre serait partie au centre de tri et on aurait alors perdu tout espoir de la retrouver. C'aurait été chercher une aiguille dans une botte de foin", souffle le policier. Un sauvetage qui permet aussi de souligner l'importance d'une bonne coordination. "Je tiens à répéter que c'est un travail commun. Sans la mobilisation de tous on aurait pas pu le sauver", précise la police. "Le directeur de l'agence, les employés, y compris ceux du centre de tri de Petite-Forêt ont été très coopératifs."

Et de rajouter : "Ca montre aussi que la police n'est pas là que pour mettre des PV, mais aussi pour sauver des vies." Ce Saint-Amandinois a croisé une bonne étoile sur son chemin...


Sur le même sujet

Les + Lus