• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Sport : un jeune Nordiste de 16 ans devient champion du monde espoir de football freestyle

Nolan a remporté le championnat du monde de football freestyle, dans la catégorie "espoir". / © SEBASTIEN CACHEUX / FACEBOOK
Nolan a remporté le championnat du monde de football freestyle, dans la catégorie "espoir". / © SEBASTIEN CACHEUX / FACEBOOK

Un adolescent originaire d'Aulnoye-Aymeries a été sacré champion du monde espoir de football freestyle vendredi 23 août, en République tchèque. Le football freestyle est une discipline qui allie acrobaties, jonglerie et gymnastique.

Par Manon Pélissier

Nolan Cacheux, un adolescent de 16 ans originaire d'Aulnoye-Aymeries, a été sacré champion du monde de football freestyle dans la catégorie espoir, vendredi 23 août. Une très belle récompense pour ce jeune homme qui s'entraîne d'arrache-pied depuis bientôt 3 ans.
 

Football freestyle, késako ?


Mais avant tout, le football freestyle, qu'est-ce que c'est ? C'est une pratique sportive libre qui associe acrobaties, jonglerie et gymnastique, et dont l’unique accessoire est un ballon de football. Le freestyle est aussi pratiquée dans d'autres sports, tels que le ski, comme on a pu le voir lors des JO d'hiver de Pyeongchang en 2018.

Les freestyleurs, comme on les appelle, peuvent jongler avec toutes les parties de leur corps, hormis les mains évidemment. À eux de créer leurs propres figures et chorégraphies. Cela peut ressembler à ceci :
 

Ou à ceci, version Nolan :
 
Voir cette publication sur Instagram

🌤

Une publication partagée par Nolan - Freestyle Football (@nolanfree) le


"500 freestyleurs en France"


Pour arriver à faire ces figures, il faut de l'entraînement et de la rigueur. "La semaine, je m'entraîne après l'école 2h par jour. Et le week-end, encore plus si je peux. Je m'entraîne dès que j'ai du temps libre", explique Nolan, qui se forme en autodidacte, grâce à des vidéos YouTube.

Tout est parti de ses entraînements de football. "On s'amuse souvent avec le ballon pendant les séances de foot", raconte-t-il. Le jeune Nordiste, qui réside à Lomme, découvre alors une réelle discipline sportive en tombant sur des vidéos YouTube. Un peu par hasard, le football freestyle devient une passion. 

Une grande communauté de freestyleurs s'ouvre alors à lui, sur les réseaux sociaux. Il crée son profil Instagram et sa chaîne YouTube, où ils partagent ses figures et exploits.

Selon lui, il existe environ "500 freestyleurs en France, à vraiment s'entraîner." Un réseau solide, sur lequel il peut compter. "On s'entraide et lors des championnats, on s'encourage mutuellement. Les freestyleurs français sont réputés pour leur solidarité", insiste-t-il.
 

Le Super Ball, le championnat du monde international
 

Pour sa première récompense, Nolan n'a pas fait les choses à moitié. Il a tout simplement gagné le titre de champion du monde, dans la catégorie espoir/jeunes/débutant (ou "rookie"), au Super Ball, le championnat du monde international à Prague, en République tchèque, le 23 août. 
 

Un titre auquel il ne s'attendait pas du tout : "Je voulais juste aller le plus loin possible. Je suis très content que mes entraînements ont payé !"

C'est à l'épreuve du battle espoir que Nolan Cacheux a remporté son titre. Le battle est un 1 contre 1, où les deux joueurs s'affrontent avec chacun 3 passages de 30 secondes.

Au total, l'épreuve dure 3 minutes, devant un jury qui évalue différents critères comme la technicité, l’originalité, la musicalité ou le charisme. Les figures sont libres et la place à la créativité est plus importante que dans d'autres épreuves.

Le père de Nolan, Sébastien, a filmé la performance de son fils et l'a relayée sur Facebook (l'épreuve commence à la 2e minute).
 

Il a également participé aux battles classiques, tout âge confondu, et "a fini proche du top 100 mondial, sur 450 candidats", explique son père Sébastien, qui le suit dès qu'il peut à chaque événément.
 

Vers le championnat de France adulte


Nolan essaie de se rendre à chaque rendez-vous de football freestyle, par tous les moyens possibles. "En juillet dernier, pour me rendre à Lorient, j'ai fait 13h de bus !"

Son prochain objectif : le championnat de France adulte, qui a lieu à Paris en octobre prochain. "Ça va être beaucoup plus dur puisqu'il n'y aura que des adultes mais je tente. Je ne participe pas aux compétitions uniquement pour gagner, cela me permet aussi d'acquérir de l'expérience et c'est utile pour progresser", explique-t-il avec maturité.

Pour l'instant, Nolan peut être fier de lui, lui qui à 16 ans, a déjà reçu un message de félicitations de la part du maire d'Aulnoye-Aymeries, Bernard Baudoux.

 

Sur le même sujet

Présentation de Marvin Martin, ex Bleu et nouvelle recrue du FC Chambly

Les + Lus