Toujours sans nouvelle de Marie Trackoen, Nordiste disparue après une mauvaise rencontre

Marie Trackoen n'a pas donné signe de vie depuis début mars. / © DR
Marie Trackoen n'a pas donné signe de vie depuis début mars. / © DR

La famille de Marie Trackoen, originaire de la Pévèle, est toujours sans nouvelles, près de quatre mois après sa disparition. Sa mère a alerté la Miviludes et le cabinet du Premier ministre, sans réponse. 

Par Jeanne Blanquart

Après l'effondrement, vient le temps des questions : qui travaille réellement à retrouver Marie Trackoen, jeune Nordiste disparue depuis le mois de mars ? "Aujourd'hui je hurle ma révolte", lance sa mère Monique. Depuis quatre mois, elle se bat en effet sans relâche pour alerter les autorités et retrouver sa fille. Aujourd'hui, elle se sent abandonnée. 
 


Pourtant la disparition de Marie présente des éléments fort inquiétants, sur lesquels le CAFFES a su mettre un nom : dérives sectaires. Après avoir rencontré Ulrike M., une jeune femme allemande, la vie de Marie a basculé. Baptême au sein de l'Église adventiste, radicalisation religieuse, démission de son travail, rejet de ses proches... Jusqu'à ce jour où Ulrike lui a pris le bras et s'est enfuie en courant, sous les yeux impuissants de Monique. 


Une enquête a-t-elle été ouverte ? 


Immédiatement, la famille de Marie a déposé plainte à la gendarmerie et le CAFFES a oeuvré à signaler le caractère sectaire de la rencontre. Mais depuis, pas de nouvelle des forces de l'ordre, ni de la justice. "On ne sait même pas s'il y a une enquête d'ouverte, je ne sais pas si ma fille est encore vivante, ou séquestrée...", souffle Monique. 
 


Un dossier a été déposé au Parquet de Lille, puis au Parquet de Tours, où Marie avait emménagé ces derniers mois. La mère de Marie a également envoyé une lettre au cabinet du Premier ministre. "Le ministère de la justice  est-il  alerté sur le sujet ? Des moyens ont-ils été mis en œuvre pour traiter en urgence une affaire datant de fin février ?", demande la mère de Marie. 

Monique n'a pas eu de réponse. Pourtant, elle est en contact avec une jeune femme qui a le numéro d'Ulrike, toujours en service. Ne serait-il pas possible de géo-localiser cette femme ? En attendant, la famille de Marie poursuit son combat sur les réseaux sociaux, en partageant, encore et encore, des appels à l'aide pour retrouver Marie. 
 


Si vous avez le moindre élément permettant de retrouver Marie, vous pouvez contacter sa famille ici : deces.papa.marie@gmail.com, ou 06 83 02 58 34. 


 

Sur le même sujet

L'interview des Jelly Bean

Les + Lus