Cet article date de plus de 6 ans

Tourcoing, nouvelle nuit de violences à la Bourgogne

Des violences urbaines ont une nouvelle fois été commises dans la nuit de mercredi à jeudi dans le quartier de la Bourgogne à Tourcoing. Plusieurs véhicules ont été incendiés, la police a procédé a des interpellations.
19 véhicules ont été incendiés dans la nuit de mercredi à jeudi dans le quartier de la Bourgogne à Tourcoing. 19, dont 9 par propagation (donc 10 voitures ont été mises à feu). 6 containers poubelles ont également brûlé. 

Deux voitures de police ont été caillassées et un bus de Transpole a également été pris pour cible avec une vitre brisée.

C'est le bilan des violences urbaines commises hier soir à Tourcoing. La police indique avoir procédé à 20 interpellations au total. 7 mineurs figurent parmi les gardés à vue.. 


Tensions depuis le début de semaine

C'est la troisième nuit de violences dans ce quartier. Les tensions sont nées d'un accident qui a coûté la vie à Pierre-Eliott Zighem, 18 ans dans la nuit de dimanche à Lundi près de la gare à Tourcoing. Il était à bord d'une voiture qui fuyait un contrôle de police (après avoir grillé un feu rouge) et qui a achevé sa course dans un arbre. Le conducteur est entre la vie et la mort, le troisième passager a eu un fémur fracturé.

La première nuit, cinq à six voitures et quelques poubelles avaient été incendiées. Des véhicules de police avaient fait l'objet de jets de pierres, tout comme un bus de la régie Transpole, selon la police. Il n'y avait toutefois pas eu de blessés.

De nouveaux incidents avaient eu lieu la nuit suivante. "Il y avait eu très peu de gardes à vue sur les premières nuits; les policiers avaient porté leur action sur le maintien de l'ordre", a expliqué l'adjoint au procureur. "Il y avait eu en marge des événements quelques interpellations et gardes
à vue, un défèrement pour des faits d'outrage et un autre, prévu ce matin, d'un mineur pour jet de projectile sur policier
",
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers