Visite d'Emmanuel Macron au quartier Bourgogne, à Tourcoing : qu'en attendent les habitants ?

Le quartier de la Bourgogne, à Tourcoing. / © MAXPPP
Le quartier de la Bourgogne, à Tourcoing. / © MAXPPP

Le Président de la République se rendra au quartier Bourgogne, à Tourcoing, ce mardi. Qu'attendent les habitants de ce déplacement ? 

Par Jeanne Blanquart

C'est un quartier dont l'horizon devrait un peu dégager d'ici à 2025. La Bourgogne, 8500 habitants, est le quartier le plus peuplé de Tourcoing. Construit au début des années 70, il compte 88% de logements sociaux, dont certains voués à la démolition.

Visite d'Emmanuel Macron au quartier Bourgogne, à Tourcoing : qu'en attendent les habitants ?
>> Un reportage de Florence Mabille de Poncheville, Bruno Espalieu et Michelle Vansteenkiste. 


Dimanche matin, nous avons poussé la porte de la boulangerie, l'un des rares commerces encore ouverts. A 48 heures de la rencontre avec le Président de la République, certains habitants ont des questions et des requêtes en tête. "Qu'il donne du travail aux jeunes", demande cet habitant. "Ils faut aider les jeunes, pour qu'ils puissent s'en sortir. Il faut leur donner de l'espoir." "Il faut aussi aider les familles pauvres", explique un autre. "Car il y a la France d'en bas et celle d'en haut."


La question de la sécurité


Autre préoccupation quotidienne, la sécurité. "Avant il y avait toujours deux agents qui patrouillaient dans le quartier", explique un habitant. "J'aimerais bien qu'ils mettent un peu plus d'argent dans le budget de la police pour que le quartier redevienne serein."

Déjà en 1975,un congrès d'urbanistes faisait un bilan en demi teinte de ce qu'on appellait alors la ZUP de la Bourgogne. Trente ans plus tard, l'attente de la population est forte. "Tous ces immeubles vont être abattus, mais qu'est-ce qu'il va y avoir à la place ? On ne sait pas."

Gérald Darmanin, alors maire de Tourcoing, a lancé un vaste programme de rénovation urbaine avec la destruction d'un millier de logements et plus de mixité sociale. Mardi, c'est désormais en tant que ministre du président Macron qu'il se rendra à la Bourgogne.


Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Bouzincourt (80): inhumation des corps de deux soldats britanniques

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne