• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Coupe du monde féminine à Valenciennes : les Néerlandaises viennent à bout de l'Italie et se hissent en demies

Il a fait une chaleur d'étuve, dans le Stade du Hainaut.

Par Q.V avec AFP

Les Pays-Bas ont décroché leur billet pour les demi-finales du Mondial féminin de football en battant difficilement (2-0) l'Italie, surprise de la compétition, samedi dans la chaleur de Valenciennes.

Les Néerlandaises, dominatrices mais maladroites, l'ont emporté grâce à des buts tardifs de Vivianne Miedema (70e) et Stefanie van der Gragt (80e).
Les Bataves, championnes d'Europe en titre, atteignent le dernier carré mondial pour la première fois de leur histoire et découvriront également les Jeux olympiques, en 2020 à Tokyo.

Soutenus comme depuis le début du tournoi par une marée orange de supporters, les Pays-Bas affronteront mercredi à Lyon l'Allemagne ou la Suède pour une place en finale.
 

Samedi, l'Italie a tenu la dragée haute à son adversaire en première période, avant de s'effondrer lors du second acte. Les Italiennes, qui retrouvaient le Mondial après vingt ans d'absence, peuvent tout de même être très fières de leur parcours: après avoir terminé en tête d'un groupe relevé qui comptaient notamment l'Australie et le Brésil, elles avaient facilement écarté la Chine (2-0) en 8e de finale.

 

Près de 35°C


La rencontre, disputée sous une température proche des 35 degrés, a été marquée par de nombreuses imprécisions de part et d'autre.
 

Dominateurs en début de match, les Pays-Bas monopolisent le ballon, sans toutefois se montrer dangereux par manque de précision.

La première occasion franche est même pour l'Italie: sur une ouverture en profondeur dans la surface, Barbara Bonansea dévie de la tête pour Valentina Bergamaschi, qui contrôle de la poitrine avant de se précipiter pour tenter un lob, capté facilement par la gardienne néerlandaise (18e).

Les Transalpines, redoutables en contre, se procurent une nouvelle occasion par Valentina Giacinti, qui tire de peu à côté (36e).

Les Bataves, elles, sont trop brouillonnes et semblent manquer d'idées pour inquiéter la solide défense italienne. Leur seule occasion de la première période est un coup franc de Sherida Spitse facilement arrêté par Laura Giuliani (42e).

 

Des efforts récompensés


Après la pause, les Pays-Bas reprennent le contrôle du ballon et se montrent plus pressants face à des Italiennes qui craquent complètement.

Les joueuses de Sarina Wiegman se procurent plusieurs occasions en quelques minutes par Miedema (48e, 52e), Lieke Martens (49e, 55e) et surtout Danielle van de Donk et Siptse, qui trouvent respectivement la barre transversale (58e) et le poteau (63e).

Logiquement, les Bataves finissent par être récompensées de leurs efforts: sur un coup franc le long de la ligne de touche, Spitse dépose le ballon sur l'efficace Miedema, qui marque d'une tête lobée (1-0, 70e).

La jeune attaquante d'Arsenal, qui fêtera ses 23 ans mi-juillet, inscrit ainsi son 61e but en 80 sélections, un ratio impressionnant pour son âge.

Dix minutes plus tard, Spitse délivre un nouveau caviar pour Van der Gragt, qui double la mise de la tête (2-0, 80e) et assure le succès néerlandais.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus