• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Saint-Saulve : les salariés d'Ascoval bloquent le rond-point de l'aciérie

Les salariés d'Ascoval ont bloqué le rond-point menant à l'aciérie, ce jeudi matin. / © @F3Nord
Les salariés d'Ascoval ont bloqué le rond-point menant à l'aciérie, ce jeudi matin. / © @F3Nord

Les salariés d'Ascoval poursuivent leur mobilisation, ce jeudi, en bloquant le rond-point menant à l'aciérie de Saint-Saulve. Ils réclament des garanties alors que leurs emplois sont menacés par la reprise du groupe. 

Par Jeanne Blanquart

4e jour de grève pour les salariés d'Ascoval, qui continuent leur lutte pour préserver leurs emplois. La mobilisation a commencé lundi, lorsque le tribunal de Strasbourg a validé l'offre de reprise des germano-Suisses Schmolz + Bickenbach, qui n'incluaient pas l'aciérie de Saint-Saulve dans leur projet. 

Ce jeudi, les salariés ont donc bloqué le rond-point menant à l'usine, désormais totalement à l'arrêt. Une réunion aurait lieu en ce moment entre les représentants syndicaux et la direction de Vallourec, dans un lieu tenu secret. 


L'activité maintenue pendant un an ?


"On sait qu'on meurt. Ça fait 4 ans qu'on souffre, avec la menace du couperet qui va tomber. Qu'on nous dise maintenant qu'on va mourir ou dans un an, c'est pareil", expliquait mardi Olivier Burny, délégué CFDT



Le gouvernement, par l'intermédiaire de Bruno Le Maire, a assuré avoir trouvé un "accord" pour maintenir l'activité du site pendant un an et tenter de retrouver un repreneur. Xavier Bertrand a quant à lui répliqué : "Nous sommes loin d’un accord ! Aucun accord ne sera possible sans les salariés autour de la table !


A lire aussi

Sur le même sujet

Présentation de Marvin Martin, ex Bleu et nouvelle recrue du FC Chambly

Les + Lus