TEMOIGNAGE. Coronavirus : “Aujourd'hui, elle gambade... Ma mère, Nelly, 97 ans, a guéri du Covid-19 !”

C'est l'histoire d'un cas exceptionnel, un petit "miracle". A Marly, une femme de 97 ans, a guéri du coronavirus.

Par Emmanuel Magdelaine

"Super mamie" ? Nelly Tison, 97 ans, n'est évidemment pas adepte des réseaux sociaux mais elle y constaterait très vite qu'elle est devenue un message d'espoir à elle toute seule. Son histoire est partagée, commentée, likée depuis plusieurs jours.

Cette résidente d'un EHPAD de Marly (près de Valenciennes - Nord) a guéri du coronavirus. "Elle est gaie comme un pinson, gambade dans l'EHPAD. Elle va bien", raconte Maud Covain, 72 ans, une de ses filles.

Le mercredi 18 mars dernier, sa mère a été hospitalisée. Fièvre, toux, difficultés à respirer... Et donc suspicion de Covid-19, d'autant qu'il y avait déjà eu un cas dans l'EHPAD. Le test se révèle positif. Nelly Covain est placée sous oxygène.

Sa famille prend peur. "Maman a 97 ans, raconte sa fille Maud. On s'attend à ce qu'elle parte un jour. Mais quand le gériatre m'a appelée et m'a annoncé la nouvelle, je me suis effondrée. On était désemparées avec ma soeur. On a perdu pied. Du chagrin, du désespoir, de la douleur. On était tristes."
 

On a quand même eu peur...


Maud Covain téléphone deux fois par jour à l'hôpital. Surprise : l'état de sa mère s'améliore doucement. Et au bout de 5 jours, on lui retire l'oxygène. Et elle sort le lundi 23. "Elle était presque en forme. Mais on se méfiait parce qu'on avait qu'il y avait parfois des rechutes. C'était presque trop beau."

Mais au fil des jours, la guérison se confirme. Maud n'en revient pas : "Elle n'a jamais eu peur de la douleur. Toute sa vie, elle a été forte. Elle a vécu la seconde guerre mondiale. Mais on a quand même eu peur."
 
Nelly, 97 ans et guérie du Covid-19


T'es guérie
Ah, c'est bien !


Nelly, atteinte d'un début d'Alzheimer, ne se rend pas vraiment compte de qu'il s'est passé. Sa fille raconte une conversation tééphonique récente :
-Maman, tu sais le virus qui ressemble à la grippe dont je t'avais parlé, eh bien, tu l'as attrapé !
-Ah bon... Non, je vais bien !
-T'es guérie 
-Ah, c'est bien !


Fin d'une histoire qui a beaucoup marqué les esprits dans la ville, autour de l'EHPAD et sur les réseaux sociaux : "On l'a raconté justement pour ça. Pour donner un message d'espoir. Ça peut aider les gens. Ils sont contents. Ça les rassure... On ne prend pas le virus à la légère mais on va réussir à le vaincre", conclut Maud Covain, optimiste.
 

 

Sur le même sujet

Les + Lus