VAFC : Patrick Partouche n'a pas reçu de réponse d'Eddy Zdziech après son offre de rachat

Patrick Partouche a déclaré ce vendredi n'avoir reçu aucune réponse d'Eddy Zdziech, président et actionnaire majoritaire du VAFC, trois jours après avoir formulé une offre de rachat du club de football nordiste.

"Pour tous les amis qui attendaient une réponse à ma proposition ... toujours rien. Quoiqu’il arrive, allez VAFC", a écrit ce vendredi sur son compte Twitter Patrick Partouche, candidat au rachat du club de Valenciennes.
 


Mardi, le président des casinos Partouche, actionnaire minoritaire du VAFC, a transmis une offre de rachat à Eddy Zdziech, l'actuel président et actionnaire majoritaire. Une offre dont le montant n'a pas été communiquée et qui devait expirer sous 48h selon L'Equipe. "Rien, aucune réponse. Pas un oui, pas un non, même pas une contre-proposition", a répété Patrick Partouche à nos confrères de La Voix du Nord. 


DNCG la semaine prochaine


Le casinotier est entré dans le capital de Diables Rouges Holding (DRH), la maison-mère du club, en juin 2017. Selon le pacte d'actionnaires conclu, il pourra devenir majoritaire si Valenciennes ne retrouve pas la Ligue 1 d'ici juin 2020. Mais aujourd'hui, le temps presse, car la situation budgétaire inquiète. Les dirigeants doivent se présenter dans une semaine devant la Direction Nationale de Contrôle de Gestion (DNCG), le "gendarme financier" du football français.

Ces dernières semaines, Eddy Zdziech a envoyé des signaux contradictoires dans la presse. Le 6 novembre, il déclarait à La Voix du Nord, ne pas s'opposer à Patrick Partouche. "J’espère qu’il va faire une offre. Une offre respectable. Je n’en fais pas une affaire d’argent", assurait-il, ajoutant même qu'il espérait passer le relais avant le rendez-vous à la DNCG. Une semaine plus tard, le 14 novembre, changement de ton, toujours dans les colonnes du quotidien régional. "Il n’y a pas d’urgence. Le club n’a plus de dettes. Je voulais juste dire que si un repreneur est là d’ici là, c’est mieux que ce soit lui qui y aille." La suite, au prochain épisode...
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité